Activités d’appui au processus de décentralisation

Le Service de Coopération et d’Action Culturelle de l’Ambassade de France apporte son appui au processus de décentralisation. La Direction Générale de la Décentralisation a ainsi bénéficié, en 2016, comme pour les précédentes années, d’un appui financier pour certaines de ses activités. Elle a ainsi pu organiser du 12 au 16 décembre 2016 au CEFOD, un atelier de formation réunissant 44 élus et cadres municipaux des onze communes de N’Djaména.

Les dix communes d’arrondissement et la commune de la ville de N’Djaména constituent onze collectivités territoriales décentralisées disposant toutes de la personnalité juridique et de l’autonomie financière. Cette organisation nécessite une collaboration et une coordination importante de leurs actions. La Direction Générale de la Décentralisation a souhaité faciliter cette collaboration et la communication entre les communes en organisant cet atelier.
La formation a permis d’aborder les trois derniers thèmes de l’itinéraire de formation en gestion communale élaboré conjointement, en 2014, par la Direction Générale de la Décentralisation et l’Association Nationale des Communes du Tchad : politique alimentaire urbaine, gestion de l’eau et agenda 21 local.

JPEG

Il s’agissait, très concrètement d’informer et de débattre sur ces trois thématiques. Comment les élus et techniciens de N’Djaména peuvent-ils avoir un rôle moteur pour définir et mettre en œuvre une politique visant à mieux répondre aux besoins alimentaires des populations ? Comment élus et techniciens municipaux peuvent-ils favoriser un meilleur accès des populations à l’eau potable et réguler les initiatives privées dans ce secteur ? Comment élus et techniciens peuvent-ils mieux s’approprier l’agenda 21 de N’Djaména pour ensuite décliner ses actions à l’échelle des arrondissements ?

Pour encourager les actions d’amélioration de l’environnement et donc de la santé des populations, les communes sont au premier plan. Ce défi de la construction collective d’une ville durable est plus que jamais d’actualité à l’heure des grandes conférences internationales sur le changement climatique. Ces conférences ont d’ailleurs reconnu le rôle croissant que doivent avoir les collectivités territoriales dans la mise en œuvre des actions permettant le respect des engagements internationaux pris par les Etats.

Dernière modification : 07/03/2017

Haut de page