Appui au renforcement des capacités d’institutions de recherche et de documentation tchadiennes

Le Service de coopération et d’action culturelle de l’ambassade de France au Tchad conduit depuis 2017 une action de renforcement des capacités dans plusieurs institutions tchadiennes du secteur de la recherche et de l’enseignement supérieur.

Ainsi, en 2017, le CEFOD a été doté d’une chaîne de numérisation composée de plusieurs scanners mis en réseau et ses personnels ont bénéficié d’une formation adaptée à ce nouvel environnement de travail notamment utile en ce qui concerne la numérisation de la documentation juridique. Cette action a pu être menée grâce à un partenariat avec l’Institut de recherche pour le Développement (IRD), partenaire scientifique français de première importance au Tchad.

En février 2018, la même opération a été reproduite au Centre national de recherche pour le développement (CNRD). A cette occasion, M. Pier Luigi Rossi, ingénieur de l’information de la « Mission Culture Scientifique et Technologique » de l’IRD, a, comme il l’avait fait un an auparavant au CEFOD, animé un atelier de formation à la numérisation des documents, en compagnie des responsables des centres de documentation de la capitale.

Le Centre catholique universitaire (CCU) de N’Djaména a également reçu en 2017 une dotation de 62 livres correspondant aux références les plus demandées par les étudiants depuis 3 ans pour les fonds des bibliothèques de Sabangali et de Farcha ainsi que 8 ordinateurs pour le renouvellement du parc informatique de la bibliothèque universitaire et de la salle informatique de Sabangali. En mars 2018, dans le même sens, l’ONG « Bibliothèques sans frontières » est intervenue au CCU pour réaliser un audit sur les besoins en formation et en matériel.

Ces opérations réalisées avec des partenaires français reconnus devraient se poursuivre et s’étendre aux autres centres de recherche du Tchad afin de compléter le dispositif.

Dernière modification : 27/03/2018

Haut de page