Bientôt deux nouvelles cliniques pour accompagner les femmes à N’Djamena

Philippe Lacoste, Ambassadeur de France au Tchad, a procédé le jeudi 16 mai 2019 aux côtés du Maire de la Commune de N’Djaména Abdelaziz Saleh Damane, du représentant du Ministre de la Santé Publique et du Directeur de l’AFD au Tchad, à la pose de la première pierre des travaux de construction des deux cliniques dédiées aux services de planification familiale et financées dans le cadre du projet Santé Urbaine à N’Djaména (PSUN) soutenu par l’AFD.

JPEG

Cette cérémonie, organisée dans le quartier de Chagoua à N’Djaména, s’est déroulée en présence de nombreux députés, de nombreux cadres du Ministère de la Santé Publique et de la Mairie de N’Djaména, et des délégués des deux quartiers (Chagoua et Dar Salam) concernés par le projet.

JPEG - 135.2 ko
M. l’Ambassadeur de France, le DGA, représetant le Ministre de la Santé et M. le Maire de la ville de N’djamena
JPEG - 115.8 ko
M. Mahamat Ahmat Guemé, Maire du 7ème arrondissement de N’Djamena
JPEG - 105.2 ko
M. Philippe Lacoste, Ambassadeur de France au Tchad

Le discours de l’Ambassadeur

JPEG - 114.3 ko
M. Saleh Abdel-Aziz DAMANE, Maire de la ville de N’djamena
JPEG - 116.2 ko
Docteur MAHAMAT HAMIT AHMAT, DGA du ministère de la Santé

Les travaux, dont l‘exécution durera 12 mois, coûteront 1 100 000 euros (soit 722 millions de francs CFA), études et suivi compris. Sur le site de Chagoua, la clinique abritera également les nouveaux locaux de l’Association tchadienne pour le bien-être familial (ASTBEF), partenaire du projet.

JPEG - 168.5 ko

Grâce à ces deux cliniques, l’offre en matière de planification familiale sera renforcée dans deux quartiers où la demande croit rapidement en raison d’une population en forte augmentation. Ces cliniques serviront également de plateformes pour la réalisation d’activités d’information et de sensibilisation à la santé de la reproduction.

JPEG - 123.3 ko

Dans le cadre du projet Santé Urbaine à N’Djaména, pour lequel une subvention d’un montant de 8 millions d’euros (soit près de 5,250 milliards de francs CFA) a été mobilisée depuis 2012 par l’Agence Française de Développement, plusieurs infrastructures et activités ont déjà été réalisées en coopération avec la Mairie de N’Djaména et avec l’appui du Ministère de la Santé Publique :

-  la réhabilitation de l’hôpital Notre-Dame des Apôtres dans le quartier de Chagoua ;
-  la construction (ou la réhabilitation) et l’équipement de 17 centres de santé à N’Djaména ;
-  l’aménagement et l’équipement de la Direction de l’assainissement, de l’environnement et de la santé (DAES) de la Mairie de N’Djaména et le renforcement des équipe de cette direction ;
-  le renforcement des capacités de techniciens d’hygiène et d’assainissement dans les mairies d’arrondissement de la capitale ;
-  la formation de près de 50 sages-femmes ;
-  et la construction de la station d’épuration des eaux usées de l’Hôpital Général de Référence Nationale de N’Djaména.

JPEG

Dernière modification : 19/06/2019

Haut de page