Covid-19 : La France soutient la Croix-Rouge du Tchad dans ses activités de prévention

Le 27 mai 2020, la Croix-Rouge française en partenariat avec la Croix-Rouge du Tchad, a procédé au lancement du projet « Renforcement de la prévention de la maladie à coronavirus dans les communautés urbaines du 8ème et 10ème arrondissement de N’Djamena » (district sanitaire N’Djamena Est). La France, à travers le Centre de Crise et de Soutien du Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères, finance ce projet à hauteur de 500 000€, soit 325 millions de F CFA.

Cérémonie de lancement du projet © Croix-Rouge du Tchad

Le projet de la Croix Rouge française vise à renforcer les mesures de prévention de la maladie due au Coronavirus dans les communautés urbaines de N’Djamena Est. Il s’articule autour de trois axes, à savoir :

  • la sensibilisation aux bonnes pratiques pour la prévention de la maladie ;
  • le renforcement des capacités des structures sanitaires et de la Croix Rouge Tchadienne ;
  • l’appui à la surveillance à base communautaire.

La Croix Rouge mobilisera 160 volontaires, 56 membres rattachés aux équipes d’interventions communautaires et 140 agents de santé seront formés et déployés à N’Djamena. Ils appuieront 20 centres de santé répartis dans les 8ème et 10ème arrondissements ainsi que l’Hôpital de Gozator.

Ce projet permettra de renforcer le système de surveillance épidémiologique ainsi que les systèmes de santé en mettant à disposition des volontaires formés dans les structures sanitaires, ainsi qu’en dotant des centres de santé en matériels, kits et médicaments.

La Croix Rouge Française travaille conjointement avec la Croix Rouge du Tchad, structure auxiliaire des pouvoirs publics. Cette réponse conjointe s’inscrit ainsi dans le plan national de réponse au Covid-19 élaboré par les autorités tchadiennes.

La cérémonie de lancement, qui a eu lieu à la Maison de la Femme de N’Djamena, s’est déroulée en présence du Vice-président de la Croix-Rouge du Tchad, du Gouverneur de la ville de N’Djamena, du Chef de la délégation du CICR et d’une représentante du Ministre de la santé publique.

Dernière modification : 10/06/2020

Haut de page