Cérémonie commémoration du 8 mai 1945

Ce 8 mai, le 73ème anniversaire de la victoire des Alliés sur l’Allemagne nazie et la fin de la Seconde Guerre mondiale en Europe a été commémoré sur la Base aérienne Sergent-chef Adji Kosseï de N’Djamena.

Placée sous la Haute autorité de l’ambassadeur de France au Tchad, la cérémonie fut présidée par le général de division Bruno Guibert, commandant la Force Barkhane accompagné sur le rang protocolaire par le représentant du ministre de la Défense, le général de brigade aérienne Mainro Samson, le général de corps d’armée Brahim Seïd Mahamat Bachar, chef d’état-major général des armées et le colonel Frédéric Pichon, l’attaché de défense.
Parmi l’assistance étaient présents, les chefs des missions diplomatiques, les hautes autorités militaires tchadiennes, des représentants de la communauté française ainsi qu’une délégation d’anciens combattants des armées françaises du Tchad.

JPEG - 70.1 ko
L’ambassadeur de France au Tchad, M. Philippe LACOSTE avec les anciens combattants

Dans son ordre du jour, le COMANFOR a rappelé le ralliement du Tchad aux Forces françaises libres, le serment de Kouffra ainsi que l’épopée des soldats du Tchad aux côtés du général Leclerc jusqu’à « la flèche de la cathédrale de Strasbourg ».
L’attaché de défense a procédé à la lecture du message de la secrétaire d’état auprès de la ministre des armées qui a rendu hommage à tous les combattants qui par leur héroïsme, ont libéré la France et lui ont permis d’être à la table des vainqueurs.
L’ambassadeur de France et le COMANFOR ont ensuite effectué un dépôt de gerbe sur la stèle des « morts en opérations » avant de saluer les anciens combattants et de clôturer la cérémonie en conviant les invités à un moment de convivialité.

Dernière modification : 04/06/2018

Haut de page