Deux conventions de financement d’aide budgétaire française en faveur du Tchad

Le jeudi 6 décembre 2018, deux conventions de financement d’aide budgétaire française en faveur du Tchad a été signée dans les locaux du Ministère tchadien des finances et du budget, en présence du Ministre des finances et du budget, du Secrétaire d’Etat aux finances et au budget, de l’ambassadeur de France au Tchad et du Directeur de l’Agence française de développement – AFD - au Tchad.

JPEG

JPEG Ces conventions, d’un montant total de 50 millions d’euros, concernent d’une part un prêt de 40 millions d’euros, affecté au paiement de la solde nette des fonctionnaires civils du mois de décembre et des pensions et retraites, et d’autre part une subvention allouée au secteur de la santé. Cette deuxième convention permettra plus précisément des transferts aux principaux hôpitaux du pays, au Centre national de transfusion sanguine et aux principaux programmes sanitaires prioritaires du pays : gratuité des soins primaires, lutte contre le VIH/Sida et à la vaccination.

Le Ministre des finances et du budget a chaleureusement remercié la France pour ses appuis multiformes et plus particulièrement l’AFD pour cette aide qui, il espère, sera forte utile pour retrouver le chemin de la croissance après les effets néfastes liés aux problèmes sécuritaires et à la chute du coût du pétrole.

L’Ambassadeur de France au Tchad a également souligné que « En cette fin d’année, cette opération vient ainsi apporter une lueur positive pour des milliers de tchadiens qui pourront directement en bénéficier. »

Télécharger le discours de l’Ambassadeur de France au Tchad

JPEG

Dernière modification : 07/12/2018

Haut de page