Commémoration du 149ème anniversaire des combats de Bazeilles

Le 26 septembre, les Troupes de marine ont commémoré le 149e anniversaire des combats de Bazeilles, sous la haute autorité de l’Ambassadeur de France, M. Bertrand Cochery. À cette occasion, les autorités Tchadiennes et les membres de la communauté française se sont réunis sur la place Bazeilles de la Cité Lamy, à l’invitation du colonel Grégoire Madelin, attaché de défense, des marsouins et bigors, et de la Mission de coopération de sécurité et de défense.

Bandeau MyFrenchFilmFestival
Bandeau MyFrenchFilmFestival
Business France
Business France
Un pays d'entrepreneurs
Un pays d’entrepreneurs
Des ressources humaines hautement qualifiées et productives
Des ressources humaines hautement qualifiées et productives
Un pays d'innovation
Un pays d’innovation
Welcome to France
Welcome to France
Un marché dynamique au sein de l'Europe
Un marché dynamique au sein de l’Europe
Des infrastructures et une qualité de vie exceptionnelles
Des infrastructures et une qualité de vie exceptionnelles

La cérémonie militaire a débuté avec une prise d’arme et la revue des troupes, en présence de l’Ambassadeur de France, du général commandant de la force Barkhane, du représentant du chef d’État-Major Général des Armées tchadiennes et de l’attaché de défense. La lecture du récit des combats de Bazeilles a ensuite été réalisée, puis l’ensemble des invités ont observé une minute de silence pour rendre hommage au Président Jacques Chirac décédé au cours de la journée.

Récit des combats

En 1870, la France est en guerre. Pour la première fois de leur histoire, marsouins et bigors sont groupés dans une même division, la division de marine. Surnommée « la division bleue », elle est commandée par le général de Vassoigne.

Le 31 août, la division de marine reçoit l’ordre de reprendre le village de Bazeilles dont les troupes prussiennes viennent de s’emparer. La 2ème brigade du général Martin des Pallières lance son attaque et mène un combat dans le village. Elle est bientôt soutenue par la 1ère brigade du général Reboul. À la tombée de la nuit, Bazeilles est entièrement repris.

Dès l’aube du 1er septembre, le 4ème corps d’armée bavarois contre-attaque. À l’issue des combats, les marsouins les chassent à deux reprises du village. Lorsque les munitions viennent à manquer, quelques officiers et une trentaine de soldats se retranchent dans une auberge, la maison Bourgerie. Après quatre heures et à bout de munitions, les hommes sont contraints de cesser le combat.

2 600 soldats furent tués au cours de ces 31 août et 1er septembre 1870.

Lire le texte officiel des combats de Bazeilles (168 Ko)

« Honneur aux anciens ! »

Des célébrations sont organisées chaque année à travers le monde pour mettre à l’honneur le courage de ces marsouins (soldats issus de l’infanterie) et bigors (issus de l’artillerie) qui ont défendu la France face aux troupes prussiennes.

Le colonel Grégoire Madelin, qui a présidé la cérémonie, a rendu un vif hommage à ces anciens combattants.

Deux militaires distingués au cours de la cérémonie

Le capitaine Erick Fouin, chef du Détachement d’appui à la coopération de sécurité et de défense, a été décoré de la légion d’honneur et le général de Division Mbaïdonadji Beure a été fait officier de l’ordre national du mérite.

Dernière modification : 03/10/2019

Haut de page