Communiqué conjoint MAE - Ambassade

« Le Ministère des Affaires étrangères, de l’Intégration africaine, de la Coopération internationale et de la Diaspora, et l’Ambassade de France au Tchad informent le public que ce lundi 13 juillet après-midi, un véhicule de la force Barkhane, ayant à son bord des gendarmes français s’est arrêté devant un site sensible, situé non loin de l’aéroport, pour photographier une mosquée en face de ce site sans qu’ils n’aient conscience de la sensibilité de l’endroit. Les militaires tchadiens chargés de la sécurité du site en question ont procédé à des tirs d’intimidation contre le véhicule de la force Barkhane.
 
Les tirs d’intimidation n’ont occasionné que des dégâts sur les pneus du véhicule. Le Procureur de la République du Tribunal de Première instance de N’Djamena, en lien avec les autorités militaires tchadiennes compétentes et l’attaché de Défense près l’ambassade de France ont immédiatement instruit l’incident pour établir les faits et situer les responsabilités ».

Dernière modification : 07/09/2020

Haut de page