Conférence de presse « Le Tchad dont nous rêvons »

Mercredi 15 novembre a eu lieu la Conférence de presse du projet « Le Tchad dont nous rêvons » à l’Institut français du Tchad, en présence de M. l’Ambassadeur de France au Tchad, M. Philippe Lacoste, de Son Excellence le Ministre de l’Economie et de la Planification du Développement, M. Ngueto Tiraïna Yambaye, d’une jeune Ambassadrice d’Espaces verts du Sahel, des partenaires et participants.

JPEG

Ce projet « Le Tchad dont nous rêvons », initié par Espaces Verts du Sahel et l’Ambassade de France au Tchad, a pour objectif de capitaliser les recommandations relatives à la Vision 2030 des jeunes tchadiens originaires de différentes régions du pays, ainsi que les jeunes réfugiés. Cette Vision 2030 est le fruit d’un processus participatif et inclusif des acteurs nationaux consultés entre 2015 et 2016 : administrations publiques, populations à la base, universitaires, organisations de la société civile, agents économiques, responsables politiques ou encore partenaires techniques et financiers.

JPEG JPEG

Ce projet entend donner une voix à un échantillon varié de jeunes résidants à N’Djamena, Moundou, Doba, Bol, Abéché et Faya. Les séances de formation théorique seront dispensées dans deux écoles de chaque ville ciblée allant du cours moyen jusqu’au collège/lycée. Fort de son expertise, Espace Verts du Sahel axera la formation sur les enjeux du développement durable à la fois économiques, sociaux et environnementaux. Et, à l’issue de ces formations, un échantillon de 50 élèves participera aux sessions de réflexion supervisées et structurées autour des thèmes clés de la Vision 2030 et du PND afin de faire ressortir leurs aspirations sur le futur à donner à leur pays. Les synthèses de ces travaux seront présentées lors d’un atelier de capitalisation national à N’Djamena.

JPEG

Dernière modification : 20/11/2017

Haut de page