Culture : deux structures tchadiennes parmi les lauréats du programme Accès Culture Afrique

Fruit d’un partenariat entre l’Institut français et l’Agence française de développement, le programme Accès Culture accompagne et finance, en Afrique, des projets culturels qui favorisent le lien social et renforcent les collaborations entre acteurs culturels africains et français.

Deux structures tchadiennes figurent parmi les 38 lauréats de 25 pays du continent africain : la « Fabrique Culturelle des Initiatives Locales d’Éducation de sensibilisation et de pratiques artistiques » et « Potières de Gaoui ».

Ce programme sur trois ans, qui vise à soutenir en Afrique les projets de coopération culturelle tournés vers le public en travaillant sur la médiation culturelle, a été plébiscité par les acteurs culturels, avec pas moins de 800 candidatures reçues. 38 projets d’opérateurs ont été retenus pour ce premier appel à projets du programme. 18 femmes et 20 hommes, porteurs de projets culturels sur un an ou sur trois ans, dans 13 disciplines, seront ainsi soutenus et accompagnés dans leur coopération avec des acteurs culturels français. Le programme soutient en pratique deux types de partenariat :

  • des projets de partenariat d’un an, éligibles à un financement plafonné à 15 000 euros (projet annuel 2020) ;
  • des projets de partenariat de trois ans, éligibles à un financement plafonné à 30 000 euros par an, soit 90 000 euros sur trois ans (projet tri-annuel).

La Fabrique Culturelle des Initiatives Locales d’Éducation de sensibilisation et de pratiques artistiques, lauréat tchadien tri-annuel

© Théâtre Mouhdoh-Culture

Le projet Fabrique Culturelle des Initiatives Locales d’Éducation de sensibilisation et de pratiques artistiques, porté par le Théâtre Mouhdoh-Culture (Tchad) et la Cie Les Inachevés (France) sera ainsi soutenu à hauteur de 20 000€ par an, 60 000€ au total, soit environ 39 millions F CFA.

Il vise à contribuer au développement des initiatives socio-culturelles locales, à l’autonomisation et à l’insertion socio-professionnelle des jeunes et déplacés internes sensibles dans la ville de N’Djamena, à travers notamment la dispense de cours et de formations, l’organisation d’espaces d’échanges (causeries, débats, etc.) et la création de diverses manifestations culturelles (spectacles, projections documentaires, mise en place d’un mini-festival de quartier, etc.)

Potières de Gaoui, lauréat tchadien annuel

Potières de Gaoui © Au nom de l’art

Le projet Potières de Gaoui, porté les associations Au nom de l’art (Tchad) et Talents d’ailleurs (France) recevra lui un soutien annuel de 15 000€, soit environ 9,8 millions F CFA.

Son objectif est de former 50 femmes potières en techniques de création afin de développer leur créativité puis de mettre en place des actions afin de valoriser les produits créés sur le marché national et international ainsi que de leur trouver des débouchés économiques (montage d’une biennale, d’une exposition, ouverture de galeries permanentes, etc.)

Un second appel sera lancé en mai 2021 afin de soutenir une vingtaine de projets annuels.

En savoir plus sur le programme Accès culture sur le site de l’Institut français

Dernière modification : 02/11/2020

Haut de page