Deux nouvelles salles de classe pour le CALF de Moundou

Le conseiller de coopération et d’action culturelle de l’Ambassade de France au Tchad, Judikaël Regnaut et le préfet du département du Lac-Wey, Abdoulaye Abdallah Nassour ont procédé le mardi 25 février 2020 à la pose de la première pierre de deux nouvelles salles de classe au Centre d’Apprentissage de la Langue Française (CALF) de Moundou.

Le conseiller de coopération et d’action culturelle de l’ambassade de France et le préfet du département du Lac-Wey, Logone occidental © Ambassade de France au Tchad

La cérémonie a eu lieu en présence de la déléguée provinciale de la Culture et des Sports, du coordonnateur des Centres d’Apprentissage de la langue française (CALF), ainsi que du directeur du CALF de Moundou. Le directeur de la Maison de la Culture était également présent.

Ces deux nouvelles salles de classe, dont la première pierre des travaux vient d’être posée, ont pour objectifs d’améliorer l’accueil des apprenants, d’offrir de nouvelles ressources et de mettre à disposition du matériel informatique. Une bibliothèque rénovée ainsi que de nouveaux ouvrages pour les enseignants et le public seront prochainement mis à disposition.

Lors de son intervention, le préfet a insisté sur l’importance du français dans l’insertion professionnelle et sur le rôle du CALF dans l’apprentissage de la langue : « Nous avons au Tchad des difficultés à manier le français. Le CALF vient renforcer le dispositif éducatif pour permettre aux Moundoulais d’apprendre le français dans de bonnes conditions ».

Après avoir vivement remercié les autorités provinciales, le conseiller de coopération et d’action culturelle a lui souligné l’importance pour l’ambassade de se rendre à Moundou, poumon économique du Tchad, dans laquelle sont développés de nombreux projets, dans le secteur de la langue française à travers le CALF mais aussi ceux de l’éducation, de la santé, de l’eau et de l’assainissement, à travers l’Agence française de développement. La ville de Moundou a également fêté l’année dernière ses 30 ans de jumelage avec la commune française de Poitiers, un partenariat initié par un ancien étudiant tchadien de l’université de Poitiers.

Pose de la première des deux nouvelles salles de classe © Ambassade de France au Tchad

Le réseau des CALF au Tchad

Le réseau des CALF est le fruit d’une étroite coopération franco-tchadienne. La participation du Tchad consiste en la mise à disposition de locaux et l’affectation d’enseignants du Ministère de l’Éducation Nationale. L’appui de la France consiste, quant à lui, à affecter un expert technique international coordinateur du réseau des cinq centres (Abéché, Adré, Moundou, N’Djamena, Sarh), à attribuer une subvention chaque année, à participer à la formation des enseignants de français langue étrangère et à fournir du matériel et des ouvrages pédagogiques. Au total, les 5 centres comptent actuellement 32 professeurs tchadiens enseignant le français (5 d’entre eux occupent des fonctions de direction de Centre) dont 19 sont titulaires de l’Éducation Nationale et mis à disposition par leur Ministère.

Dernière modification : 25/02/2020

Haut de page