Education à la citoyenneté pour la promotion de l’environnement.

Le CEFOD a accueilli vendredi 25 août 2017 la cérémonie de lancement du projet « 3S » d’Espaces Verts du Sahel (EVS). « 3S » comme sauver, sensibiliser, savoir du projet intitulé « Éducation à l’environnement, à la citoyenneté et au développement durable » cofinancé par le fonds d’appui PISCCA (Projets Innovants des sociétés civiles et des coalitions d’acteurs) de l’Ambassade de France au Tchad.

JPEG - 2.6 Mo
De gauche à droite : Mme Alexandra Le Moniet chargée de mission société civile gestionnaire PISCCA à l’Ambassade de France au Tchad, Joel Yodoyman, Président d’Espaces Verts du Sahel (EVS), Mme Radhia Oudjani, chef du service de coopération et d’action culturelle de l’Ambassade de France au Tchad, Nanhas Guerdjita, Chargé d’appui au développement des volontariats à France Volontaires entourés des « experts » de la résidence écologique EVS 2017 Crédit photo/SCAC

Le projet d’EVS a pour objectif de sensibiliser la population tchadienne aux enjeux environnementaux et citoyens en dotant des écoliers de 15 écoles de N’Djamena, Moundou et Abéché en connaissances et compétences de base sur l’environnement, la citoyenneté et le développement durable. Le projet prévoit notamment une compétition interscolaire, la création de clubs d’ « experts EVS » dans les écoles qui porteront des projets environnementaux et des activités de sensibilisation auprès de la population.

JPEG - 2.7 Mo
De gauche à droite : M. Joel Yodoyman, Président d’Espaces Verts du Sahel (EVS), Mme Radhia Oudjani, chef du service de coopération et d’action culturelle de l’Ambassade de France au Tchad, M. David, formateur à EVS Crédit photo/SCAC

La cérémonie s’est tenue en présence des représentants d’EVS, de Mme Radhia Oudjani, chef du service de coopération et d’action culturelle et de la chargée de mission société civile et gestionnaire du programme PISCCA de l’Ambassade de France au Tchad, des représentants de France Volontaires, partenaire d’EVS, des élèves et parents d’élèves des écoles participantes.

JPEG - 1.7 Mo
Fidèle a présenté les enjeux de la dégradation de l’environnement Crédit photo/SCAC

Le Président d’EVS, Joel Yodoyman, a débuté son allocution en rappelant les impacts dévastateurs de la crise environnementale actuelle : le réchauffement climatique, la pollution, la perte de biodiversité entrainent une baisse des rendements alimentaires, la propagation de maladies, la hausse des conflits, les migrations, la faim et la pauvreté. Dans ce contexte, il a signalé l’urgence de responsabiliser les jeunes générations et de les rendre acteurs de leur société avant de s’adresser aux enfants : « Vous défendez une cause noble, ce combat est le vôtre ». Radhia Oudjani a rappelé les liens qui unissent l’Ambassade de France et EVS qui a bénéficié d’un appui pour la participation de jeunes experts aux COP 21 et 22 et pour la Journée mondiale de l’eau le 22 mars. Le titre même du projet explique sa sélection a indiqué Mme Oudjani : « éducation, environnement, citoyenneté et développement durable font partie des secteurs d’intervention prioritaires du service de coopération et d’action culturelle de l’Ambassade », avant d’encourager les élèves : « Continuez, vous êtes l’avenir du Tchad ! ». L’Ambassade de France et EVS soutiendront l’inclusion de la jeunesse dans la construction du pays à travers la capitalisation de propositions d’enfants tchadiens dans la « Vision 2030 du Tchad ».

JPEG - 2.8 Mo
Restitution de connaissances sur l’écocitoyenneté par Victoire Crédit photo/SCAC

Cette cérémonie marquait également la fin de la première activité du projet : la résidence écologique d’été EVS édition 2017 qui s’est déroulée au Centre Don Bosco du 18 juillet au 20 août. Pendant un mois, les élèves de 9 à 16 ans de 17 écoles de N’Djamena ont acquis des connaissances de base sur l’éco-civisme, la dégradation de l’environnement, la biodiversité ou encore les droits de l’Homme, qu’ils diffuseront dans les clubs EVS des 15 écoles participantes au projet à la rentrée scolaire. Parmi les 125 élèves formés, certains se sont distingués comme « experts » sur une thématique spécifique. Ce vendredi au CEFOD, c’est devant un public de 150 personnes que 6 jeunes experts ont réalisé avec brio leur « baptême du feu », c’est-à-dire leur première restitution orale de connaissances sur leur thématique d’expertise. Fidèle a livré un remarquable exposé sur les enjeux de la dégradation de l’environnement et Victoire a présenté avec beaucoup d’aisance le concept d’écocitoyenneté. A l’issue de la restitution, les experts de la résidence écologique ont reçu une attestation et clôturé la cérémonie en scandant le slogan d’EVS : « Tous ensemble pour un monde vert ! ».

JPEG - 2.4 Mo
La chef du service de coopération et d’action culturelle de l’Ambassade de France au Tchad remet à Fidèle son certificat d’expert EVS Crédit photo/SCAC

La coopération française agit en faveur de la protection de l’environnement au Tchad à travers les initiatives de l’Agence française de développement, notamment avec le projet de reboisement du Lac Tchad lancé en 2017 en partenariat avec le Programme des Nations-Unies pour le développement.

Pour plus d’informations sur les outils de financement de la société civile par l’Ambassade de France au Tchad : https://td.ambafrance.org/Le-PISCCA...

Dernière modification : 31/08/2017

Haut de page