Enseignement supérieur, recherche et francophonie

Au sein de l’Ambassade de France et en relation avec les autres secteurs de la coopération, les missions de la coopération relative à l’Enseignement supérieur, la Recherche et à la Francophonie sont les suivantes :

  1. Appui institutionnel au Ministères de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation et de l’Education nationale et de la Promotion civique par la mise à disposition d’experts permanents ou ponctuels ainsi qu’aux établissements d’enseignement supérieur tchadiens, au Centre National de la Recherche pour le Développement (CNRD), au réseau des Centre d’Apprentissage de la Langue française (CALF) et aux établissements scolaires pour des projets à caractère éducatif ;
  2. Renforcement des capacités en français des enseignants des Ecoles normales d’instituteurs et des Ecoles normales supérieures ;
  3. Soutien au montage et au fonctionnement de formations de master et de doctorat sur la base d’accords interuniversitaires avec des établissements ou des groupes d’établissements partenaires ;
  4. Facilitation au rapprochement des institutions d’enseignement supérieur et de recherche tchadiennes et françaises et à la conclusion d’accords de partenariat interuniversitaire ;
  5. Soutien à l’organisation de manifestations scientifiques au Tchad ou relatives au Tchad : conférences, colloques, symposium… et à la publication des actes ;
  6. Soutien à la participation d’enseignants ou de chercheurs tchadiens à des manifestations scientifiques en France ;
  7. Soutien à l’organisation de manifestations culturelles, artistiques et sportives en particulier dans le cadre de la Quinzaine de la Francophonie ;
  8. Traitement des dossiers pédagogiques des lycéens désireux d’effectuer une première année d’étude en France (dossiers blancs dans le cadre de Campus France) ;
  9. Traitement des dossiers pédagogiques des étudiants ayant directement (hors Campus France) initié une demande de visa pour études en France ;
  10. Octroi de bourses de master et de doctorat pour des formations en France ou dans la sous-région et mise en route des boursiers ;
  11. Soutien à la qualification des enseignants dans les grades du CAMES ou pour obtenir une habilitation à diriger des recherches par l’aide à la publication d’articles scientifiques (séjours scientifiques de haut niveau), par des sessions de formation à la rédaction d’écrits scientifiques et de méthodologie pour le montage des dossiers ;
  12. Soutien à des projets de recherche mobilisant des équipes franco-tchadiennes et incluant une forte dimension de formation à la recherche.

Dernière modification : 19/04/2017

Haut de page