Exposition « Romain Gary, des Éléphants et des Hommes » à découvrir à l’IFT

Dans le cadre de l’action pour la préservation de l’environnement au Tchad, l’Institut Français du Tchad vous présente l’exposition croisée « Romain Gary, des Éléphants et des Hommes », à découvrir du 16 décembre au 22 janvier dans la salle d’exposition. Le vernissage a eu lieu le 15 décembre au soir, en présence de l’Ambassadeur de France au Tchad, Bertrand Cochery.

Roman Kacew, alias Gary, est né en Pologne en 1914 et figure parmi les personnalités les plus emblématiques de son temps. Décoré de la Croix de la Libération en 1944, aviateur, résistant, diplomate, romancier et scénariste, il remportera deux prix Goncourt au cours de sa carrière d’écrivain : le premier pour Les racines du ciel en 1956, le deuxième pour La Vie devant soi en 1975 sous le pseudonyme d’Émile Ajar. Les Racines du ciel, considéré comme le premier roman « écologique » sur le thème de la protection des éléphants, au-delà interroge nos modes de pensée et notre conception de l’Humanité. Les photographies du Tchad présentées, de sa nature et bien entendu de ses éléphants, sont mises en résonnance avec l’œuvre de Romain Gary.

L’Ambassadeur de France au Tchad, lors de son intervention, est revenu sur la genèse de cette exposition et à cette occasion a vivement remercié ses partenaires, African Parks, SOS Éléphants Tchad, l’Agence Française de Développement, l’Institut Français, le lycée français Montaigne, l’Union Européenne au Tchad, Diego Gary, pour les droits d’image de son père, ainsi que l’implication personnelle du général Facon, commandant précédemment la force Barkhane et les membres de l’Ambassade de France. « Cette exposition, a-t-il ajouté, célèbre le 40ème anniversaire de la mort de Romain Gary, mais s’inscrit également dans la célébration des 5 ans de l’Accord de Paris ».

Le comédien Madjitoubangar Bonaventure a ensuite procédé à la lecture de la Lettre à l’Éléphant de l’écrivain, publiée en 1968.

Une conférence-débat, suivie d’une projection du film « Les Racines du ciel » de John Huston le 17 décembre à 16h ainsi qu’un débat organisé dans le cadre du club RFI le 18 décembre à 15h à la salle de projection complètent ce cycle d’événements destinés à rendre hommage à Romain Gary.

Ouverture de l’exposition par M. Bertrand Cochery, Ambassadeur de France au Tchad © Ambassade de France au Tchad
Lecture de la "Lettre à l’Elephant" par le comédien Madjitoubangar Bonaventure © Ambassade de France au Tchad

Dernière modification : 30/12/2020

Haut de page