Faya-Largeau, appui à l’entrepreunariat des jeunes et rencontre avec les autorités locales

JPEG - 394.3 ko
Faya-Largeau, nord du Tchad

Mercredi 18 octobre 2017, une délégation de l’Ambassade de France au Tchad s’est rendue à Faya-Largeau pour assister à la cérémonie de lancement du projet de l’organisation APIL en faveur du développement socio-éducatif et de entrepreneuriat des jeunes de la région du Borkou. Ce projet est soutenu par notre programme d’appui à la société civile PISCCA (Projets Innovants des Sociétés Civiles et des Coalitions d’Acteurs) et participera à la « construction et au développement d’une jeunesse formée, citoyenne et active » dans l’une des régions les plus vulnérables du Tchad.

JPEG - 159.3 ko
De gauche à droite : Monsieur Marc Didio Premier Conseiller de l’Ambassade de France au Tchad,le Gouverneur de la Région du Borkou, le Secrétaire Général du Gouverneur, le Sous-préfet de Faya, Mme Alexandra Le Moniet la gestionnaire PISCCA de l’Ambassade de France au Tchad

La délégation a visité les différentes structures associatives de la ville parmi lesquelles le centre culturel, aussi appelé Maison des jeunes, qui a été réhabilité dans le cadre d’un projet du Fonds social de développement de l’Ambassade en 2006 et qui dispose aujourd’hui d’une bibliothèque, d’une salle de cours/spectacle, d’une pièce d’exposition, de bureaux pour l’administration et de matériel sonore ainsi que des instruments de musique. Le projet porté par APIL veillera à relancer les activités culturelles, éducatives et citoyennes avec la mise sur pied d’un comité d’animation.

JPEG - 41.3 ko
Salle de classe à la MJC
JPEG - 36.6 ko
Salle d’exposition de la MJC

Le Centre de perfectionnement et d’apprentissage du français accueille une quarantaine d’élèves chaque année, dans une région où 95% de la population ne parle pas cette langue. Dans le cadre des actions civilo-militaires de Barkhane, ce centre a pu bénéficier d’un appui financier et la fourniture d’électricité et d’équipements informatiques.

Ce déplacement a également été l’occasion de rencontrer les autorités locales, dont le Gouverneur de la région du Borkou, M. Daoud Ahmat Béchir.


Visionnez des extraits du discours de Monsieur Marc Didio, Premier Conseiller, et le témoignage d’une étudiante du Borkou :

Dernière modification : 24/10/2017

Haut de page