Formation de la police technique et scientifique

Du 12 au 16 novembre 2018, un officier et un sous-officier supérieur de la brigade prévôtale de la Force Barkhane, tous deux techniciens en identification criminelle (dont l’un formateur au CNFPJ de Fontainebleau), ont conduit une formation dans le domaine de la police technique et scientifique au profit de personnels de la gendarmerie et de la police nationale.

JPEG - 186.9 ko

Le stage qui alternait théorie et mises en pratiques professionnelles a permis de traiter notamment la gestion de scènes d’infraction, la balistique et les trajectoires, le relevé d’empreintes, de traces, de semelles, les supports mouillés, la biologie dont prélèvements, conditionnements et stockage, la révélation de sang lavé notamment.

Surtout, conduite simultanément avec la livraison de matériel de police technique et scientifique, cette formation a été l’occasion de multiplier les mises en pratiques qui vont, dès le retour en unité, pouvoir être reproduites sur le terrain dans le cadre de la constatation des crimes et délits par les forces de sécurité intérieure, les personnels disposant désormais de matériels financés par la DCSD du MEAE.

Ce stage qui s’adressait aux personnels affectés à la sous-direction de la PTS (PN) et à la CIJ de la SNRJ (GN) seront suivis par d’autres qui viseront la formation des unités déconcentrées, à savoir tout d’abord dans les grandes villes, puis dans les villes moyennes. L’attaché de sécurité intérieure de l’Ambassade de France a notamment rappelé l’importance de la création, l’alimentation et l’exploitation de fichiers des auteurs de crimes et délits pour le suivi des affaires judiciaires.

Dernière modification : 14/03/2019

Haut de page