Former au déminage et à la lutte contre les engins explosifs improvisés

Dans le cadre du renforcement des capacités opérationnelles des Forces de défense et de sécurité tchadiennes, la Mission de Coopération de Défense de l’Ambassade de France au Tchad a organisé un stage d’instruction opérationnelle dans les domaines du déminage et de la lutte contre les engins explosifs improvisés (EEI).

Appuyés par deux experts français du 13e régiment du génie de Valdahon, les instructeurs de la Direction centrale du génie militaire ont conduit cette formation du 7 au 31 mai 2019, au profit de 40 jeunes recrues du bataillon de génie combat de l’Armée nationale tchadienne.

Formation théorique au déminage

Ce stage de formation a été conduit au sein du Centre d’instruction du Génie à N’Djamena. Il a bénéficié du soutien de la Direction de la coopération de sécurité et de défense, ainsi que celui du Centre de crise et de soutien du Ministère de l’Europe et des Affaires Étrangères français.

Pour ces 40 jeunes sapeurs-démineurs, ce stage de déminage et de lutte contre les EEI représente la première étape d’un cursus de formation qui sera long, dense et exigeant, avant de devenir pleinement opérationnels.

Instruction pratique sur le chantier de déminage

Cette formation s’est achevée le 31 mai par une cérémonie de clôture et de remise des attestations présidée par le Directeur central du Génie militaire adjoint, en présence de l’Attaché de Défense et du Chargé d’Affaire de l’Ambassade de France.

Remise des attestations aux stagiaires

Dernière modification : 03/06/2019

Haut de page