Grace, médecin gynécologue

« Ma mère était souvent malade et à 3 ans déjà, je lui faisais la promesse de devenir médecin pour m’occuper d’elle. Mes parents m’ont beaucoup encouragée dans cette voie, mon père surtout qui m’offrait des livres sur les femmes médecins en Afrique qui n’ont fait que renforcer ma conviction profonde. Je suis fière d’avoir durant toute ma carrière et avec si peu de moyens techniques, sauvé des femmes qui donnaient la vie mais aussi d’avoir réparé des jeunes filles victimes de violences et d’abus. J’encourage les femmes et les filles à aller à l’école car elles seront bien plus utiles à la société. »

JPEG

Photo : Salma Khalil/ Texte : Ache Coelo

Dernière modification : 05/04/2019

Haut de page