L’AFD, premier partenaire de N’Djamena

JPEG - 58.4 ko
L’Ambassadeur de France au Tchad, M. Philippe LACOSTE et le Maire de N’Djaména, Mme Mariam DJIMET IBET. Photo SP/Ambassade

Accompagné de la conseillère de coopération et d’action culturelle et du directeur de l’Agence Française de Développement FD, l’Ambassadeur de France au Tchad a rendu le 24 juillet une visite à Madame la Maire de N’Djamena. Avec l’objectif de faire un bilan sur les importants projets de coopération en cours ou futurs.

JPEG - 52.8 ko
De g. à d : Le Directeur de l’AFD, la Conseillère de Coopération et d’Action Culturelle, l’Ambassadeur de France au Tchad, le SG de la mairie et Mme le Maire de N’Djamena Photo SP/Ambassade

Depuis plus de 20 ans, l’AFD finance des programmes de développement des services urbains sous maîtrise d’ouvrage de la mairie de N’Djaména dans des domaines tels que l’accès à l’eau potable, le drainage pluvial, et la gestion des déchets solides. L’AFD a aussi contribué au financement d’un important colloque en février 2013 : N’Djamena : penser la ville-capitale de demain qui a permis de jeter les bases d’une Vision et l’adoption d’un Agenda 21.

JPEG - 61.8 ko
M. l’Ambassadeur de France au Tchad, le SG de la mairie et Mme le Maire de N’Djamena Photo SP/Ambassade

Aujourd’hui, trois projets sont en exécution pour un montant total de 48 millions d’euros. Pour faciliter leur mise en œuvre, la mairie a mis à disposition, depuis 2014, une cellule de gestion spécifique, composée de 10 agents.

Les projets en phase de mise en œuvre sont les suivants :
-  amélioration de l’accès à l’eau et à l’assainissement ainsi que de la gouvernance de ce secteur pour 25,5 millions d’euros : 18 de l’Union Européenne et 7,5 de l’AFD. Le projet comprend 3 composantes principales : drainage des eaux pluviales, adduction d’eau potable et dispositifs d’assainissement par la construction de latrines dans les quartiers Est.
-  actions en faveur de la santé maternelle et infantile pour 8 millions d’euros issus du fonds dit Muskoka. Le projet prévoit notamment le renforcement des capacités de la mairie et l’accompagnement du processus de décentralisation dans le domaine sanitaire avec des dons en matériels et des formations, l’amélioration de l’offre de soins dans les quartiers Sud et Est avec la construction de deux nouveaux dispensaires, un travail approfondi sur les déterminants environnementaux de la santé à travers en particulier le traitement des eaux usées (et partant la lutte contre le paludisme).
-  rénovation du canal dit des jardiniers. Ce projet innovant de 15 millions d’euros prévoit d’accompagner la réhabilitation complète des fonctions premières de drainage de ce canal par des aménagements de ces abords immédiats : travaux de voirie, réalisation d’espaces publics, mise en place d’un système de gestion des déchets, etc.

Voir les différents plan des chantiers en cours d’exécution :

1-Vue d’ensemble

2-Section aval

Section intermédiaire

Ces projets avancent globalement conformément aux chronogrammes adoptés et se poursuivent. Les échanges ont permis de faire le point sur les difficultés parfois rencontrées, naturelles en milieu urbain dense, et sur les moyens de les résoudre dans les meilleurs délais.

Le soutien de la France à l’Association Nationale des Communes du Tchad que préside la maire de N’Djaména a également été abordée en vue de sa prochaine Assemblée générale prévue au dernier trimestre 2017.

Dernière modification : 01/08/2017

Haut de page