L’Ambassadeur de France visite les Brasseries du Tchad à N’Djamena

JPEG

Le Directeur Général de la BDT, M. Jean-Marie Castro, a accueilli, le 28 avril, l’Ambassadeur de France pour une visite du site de production de N’Djaména des Brasseries du Tchad. M. Castro a présenté son équipe de direction ainsi que l’ensemble des différents processus de fabrication et d’embouteillage de la bière, des boissons non alcoolisées mais aussi de l’eau minérale. La société, malgré un contexte économique compliqué, génère près de 10% des recettes fiscales de l’Etat tchadien.

JPEG - 13 ko
Visite de la chaine de production d’eau minérale Photo SP/Ambassade
JPEG - 16.9 ko
Visite des installations de traitement des eaux avant leur évacuation Photo SP/Ambassade
JPEG - 8.2 ko
JPEG - 10.5 ko

Les Brasseries du Logone ont brassé la première Gala en 1964 au Tchad, à Moundou. Installées à N’Djamena en 1971, les Boissons et Glacières du Tchad (Groupe Castel) produisaient quant à elles des boissons gazeuses et commercialisaient de la bière Castel importée du Cameroun. En 2004, les deux entreprises ont fusionné pour former les Brasseries du Tchad, filiale du Groupe BGI Castel. Aujourd’hui, le groupe Castel est présent dans 26 pays dans le monde. Le patron de ce groupe familial, M. Castel, âgé de 91 ans, est un autodidacte qui a débuté sa carrière en tant qu’ouvrier agricole.

Un vaste programme d’investissement a été engagé avec la construction d’une brasserie à N’Djamena qui a permis en 2006 de développer sa gamme de produits et le déploiement des activités de l’entreprise sur tout le territoire tchadien à travers ses deux usines (Moundou et N’Djamena) ainsi que ses quatre centres de distribution (Abéché, Bongor, Pala, Sarh). En 2014, l’entreprise a investi 20 milliards de FCFA dans la réfection et la modernisation de son usine à Moundou. La BDT est un des principaux acteurs économiques au Tchad à travers son leadership sur le marché de la bière, des boissons gazeuses et du vin. Cette structure emploie 517 employés (350 à N’Djamena et 150 à Moundou) dont environ 10% de femmes. En matière de politique environnementale, la BDT a inauguré en février 2014 une station de traitement des eaux usées d’un montant de 2 milliards de FCFA.


Visite des installations de traitement des eaux avant leur évacuation
Photo SP/Ambassade

Visite de la chaine de production d’eau minérale
Photo SP/Ambassade

‹ précédent | suivant ›

Dernière modification : 25/08/2017

Haut de page