La France appuie le bilinguisme et la formation linguistique des jeunes tchadiens

Le 1er Conseil d’administration de l’association CALF (Centres d’apprentissage de langue française) de l’année 2021 s’est tenu à N’Djamena en présence de M. L’Ambassadeur de France au Tchad, M. Bertrand Cochery, et de M. Aboubakar Assidick Tchoroma, Ministre de l’Education nationale et de la promotion civique (MENPC) au Tchad. La France, avec ses partenaires tchadiens, poursuit et renforce son engagement pour la défense de l’attractivité de la langue française et la promotion d’un bilinguisme d’Etat, à travers plusieurs axes de développement.

© CALF

Après un état des lieux des activités 2020 des CALF, « ayant montré des capacités de résistance en période pandémique mais aussi au cours de laquelle des formules innovantes ont pu être mises en place sur la dématérialisation de l’enseignement/apprentissage », d’après M. L’Ambassadeur de France au Tchad, le conseil a présenté son plan d’actions et retenu les orientations stratégiques prochaines à déployer, parmi lesquelles :

  • l’extension du réseau des centres CALF, avec la création d’une antenne en capitale et d’un nouvel établissement en province ;
  • la poursuite d’une numérisation éducative à destination des apprenants et des formateurs
  • la création de synergies entre les maisons de la culture et les CALF ;
  • la pérennisation du réseau, par le modèle économique et le renforcement des capacités du personnel d’encadrement ;
  • l’élargissement de l’offre de certifications en français, en direction de la jeunesse ainsi qu’aux adultes (projets de citoyenneté, d’études et d’immigration professionnelle) ;
  • le développement de l’action linguistique et de la diffusion de la langue française, en lien avec les établissements scolaires.

Merci à tous les participants, représentant les différents ministères et autres partenaires, membres du Conseil d’administration.

Dernière modification : 29/03/2021

Haut de page