La France célèbre la journée mondiale de lutte contre le paludisme 2019 (25 avril)

La célébration de la journée mondiale de lutte contre le paludisme souligne l’engagement de la communauté internationale pour prévenir et éliminer le paludisme, et met en avant les avancées dans la lutte contre cette maladie évitable. À cette occasion, la France réaffirme son engagement pour mettre fin au paludisme dans le monde, en accueillant officiellement la journée.

Le paludisme dans le monde : chiffres et données clés

Le paludisme est une maladie potentiellement mortelle due à des parasites transmis à l’homme par des piqûres de moustiques femelles infectés.

On estime qu’il y a eu, en 2017, 219 millions de cas de paludisme dans 91 pays et 435 000 décès.

L’Afrique supporte une part disproportionnée de la charge mondiale de paludisme. En 2017, quinze pays d’Afrique subsaharienne et l’Inde ont concentré presque 80 % du nombre total de cas de paludisme dans le monde. La même année, l’Afrique enregistrait 93 % des décès liés à cette maladie.

Au Tchad, en dépit des efforts déployés par la communauté internationale et les acteurs nationaux, le paludisme constitue le problème principal de santé publique. La maladie demeure le premier motif de consultation, la première cause d’hospitalisation et la première cause de décès hospitalier.

En 2018, 1 439 616 cas ont été confirmés dans les formations sanitaires et les sites communautaires sur une population estimée à 14.5 millions d’habitants. Toutefois, des avancées ont été réalisées grâce notamment à l’appui du Fonds mondial qui se traduisent par la réduction de 150 décès pour 100 000 personnes touchées par la maladie en 2018.

« Zéro Palu ! Je m’engage »

À l’occasion de cette journée, le Partenariat RBM pour en finir avec le paludisme lance un appel à l’action, sous la forme d’une campagne inclusive « Zéro Palu ! Je m’engage », pour (1) que le paludisme reste une priorité politique, (2) mobiliser des ressources supplémentaires et (3) donner aux communautés les moyens de s’approprier la prévention et la prise en charge de la maladie.

La France, acteur majeur de la santé mondiale

Organisée par le Partenariat RBM pour en finir avec le paludisme, en partenariat avec la ville de Paris et le gouvernement français, la célébration officielle de la Journée mondiale de lutte contre le paludisme a lieu cette année à Paris.

L’année 2019 marque une étape cruciale en matière de lutte contre le paludisme. La France organisera à Lyon en octobre la conférence de reconstitution des ressources du Fonds mondial afin de recueillir des fonds et de mobiliser des partenaires pour en finir avec le VIH/sida, la tuberculose et le paludisme d’ici 2030.

Deuxième contributeur du Fonds mondial, la France a déjà engagé plus de 4,2 milliards d’euros depuis sa création en 2002. Les programmes, mis en œuvre par des spécialistes locaux dans plus d’une centaine de pays, ont permis de sauver plus de 22 millions de vies.

Dernière modification : 08/05/2019

Haut de page