La France finance 9 projets de la société civile tchadienne

Dans le cadre d’une conférence de presse qui s’est tenue en sa résidence le lundi 22 mai 2017, l’Ambassadeur de France, M. Philippe Lacoste, a signé neuf lettres d’intention de co-financement avec autant d’organisations de la société civile qui porteront chacune un projet sélectionné dans le cadre du programme PISCCA (Projets Innovants des Sociétés Civiles et Coalitions d’Acteurs) de l’Ambassade.

JPEG - 114.6 ko
Discours de l’Ambassadeur de France au Tchad, M. Philippe LACOSTE Photo SP/Ambassade

Pour lire l’allocution de Monsieur l’Ambassadeur : https://td.ambafrance.org/Discours-...

Il a pu souligner à cette occasion la qualité des projets proposés par les associations lauréates qui sont :
AFPAT (Association des Femmes Peules et Peuples Autochtones du Tchad)
APIL (Association pour la promotion des initiatives locales)
BAPILD (Bureau d’appui et de promotion des initiatives locales de développement "Graine de vie")
CAASFFA (Collectif d’Action pour l’Alphabétisation, la Santé et la Formation de la Femme d’Amtoukoui)
EVS (Espaces Verts du Sahel),
LTDH (Ligue Tchadienne des Droits de l’Homme)
MUDESOFT (Mutuelle pour le développement économique et social de la femme tchadienne)
TECHNIDEV.

JPEG - 128.6 ko
Signature de la lettre d’intention entre M. l’Ambassadeur de France et Mme Hindou Oumarou, Coordinatrice de l’association AFPAT Photo SP/Ambassade (JPEG - 128.6 ko)
JPEG - 135.4 ko
M. l’Ambassadeur de France et Mme Claire Assane Brahim, Présidente de la Caisse d’épargne et de crédits du groupement Kosguelnan de Moundou Photo SP/Ambassade (JPEG - 135.4 ko)

Le programme PISCCA est l’outil de financement privilégié de l’Ambassade de France pour l’appui à la société civile par l’octroi de crédits ciblés sur des projets de petite ampleur.

Avec un appui global d’environ 178 000 000 de FCFA, les projets sélectionnés ciblent six régions en lien avec les trois thématiques du programme PISCCA :
1) renforcer et promouvoir le rôle des femmes dans la vie publique,
2) construire et développer une jeunesse formée, citoyenne et active,
3) renforcer le dialogue inter-communautaire et la résolution pacifique des conflits au Tchad.

JPEG - 119 ko
Remise de la lettre d’intention à M. Khalid Fadoul Doutoum, Président de l’association Technidev Photo SP/Ambassade (JPEG - 119 ko)
JPEG - 113 ko
Remise de la lettre d’intention à M. Joel Yodoyman, Président de l’association Espaces Verts du Sahel Photo SP/Ambassade (JPEG - 113 ko)

Les 9 lauréats ont été sélectionnés par un comité consultatif international qui regroupait l’Agence française de développement, la Délégation de l’Union européenne, la Direction des ONG, le Fonds monétaire international, le Programme des Nations-Unies pour le développement et la Trésorerie de France.
Outre la presse, des représentants de Ministères et des partenaires de la société civile ont assisté à cette présentation.
Dans son discours, l’Ambassadeur a réaffirmé l’engagement de la France auprès de la société civile, dont le partenariat s’inscrit dans les Objectifs de développement durable.
A l’issue de la conférence les représentants des organisations lauréates ont fait une brève présentation de leurs projets.

JPEG - 172 ko
Les représentants des neuf organisations sélectionnées et M. l’Ambassadeur de France. De gauche à droite : Mme Hindou Oumarou, Coordinatrice de l’AFPAT, M. Souleyman Issa, Président d’APIL, Mme Claire Assane Brahim, Présidente de la Caisse d’épargne et de crédits du groupement Kosguelnan, M. Khalid Fadoul Doutoum, Président de Technidev, M. Baldal Oyamta, Coordinateur national de la LTDH, Mme Eunice Tonguembaye, Présidente de MUDESOFT, M. Joel Yodoyman, Président d’Espaces Verts du Sahel, Mme Djikoloum, Présidente de CAASFFA, M. l’Ambassadeur de France, Mme Martine Doumra Beral, Coordinatrice de BAPILD et son collaborateur. Photo SP/Ambassade

Lien page PISCCA : https://td.ambafrance.org/Le-PISCCA...

C’est donc neuf nouveaux projets qui s’ajoutent aux quatre déjà en cours de financement par le programme PISCCA depuis son lancement en 2015. Le PISCCA prend la suite du FSD (Fonds Social de Développement) déployé au Tchad depuis 1996. À travers ces deux programmes, l’Ambassade de France au Tchad a financé plus de 300 micro-projets de la société civile pour un montant d’environ 7 milliards de FCFA.

Dernière modification : 24/05/2017

Haut de page