La coopération française renforce la gendarmerie tchadienne contre le terrorisme

Le 21 août 2017 à 9h00, une cérémonie de remise des véhicules d’intervention au groupe spécial d’intervention de la gendarmerie nationale, présidée par le général de brigade Elie NGARHORGOMTI MEMHODJITOLNGAR, directeur général de la gendarmerie nationale et le commissaire divisionnaire Frank Abadie du service de sécurité intérieure de l’Ambassade de France s’est déroulée à Klessoum.

JPEG - 16.7 ko
Le Général de Brigade Elie NGARHORGOMTI MEMHODJITOLNGAR, Directeur Général de la Gendarmerie Nationale et le Commissaire divisionnaire Frank Abadie du Service de Sécurité Intérieure de l’Ambassade de France au Tchad

Avec le financement de ces deux véhicules, la direction de la sécurité et de la défense du Ministère de l’Europe et des Affaires Etrangères de la France place la gendarmerie tchadienne en position de développer des premières capacités opérationnelles dans la lutte contre le terrorisme. D’autres projets de renforcement de cette unité, actuellement à l’étude, visent à permettre au groupe spécial d’intervention de la gendarmerie nationale à devenir un acteur majeur dans la lutte contre la menace terroriste.

JPEG - 14.6 ko

Créée en 2014, l’unité anti-terroriste a bénéficié d’une première action de formation dispensée par le GIGN en 2015, relayée ces derniers mois par des exercices organisés par l’armée française. Fin 2017, le GIGN français devrait dispenser une nouvelle action de formation.

Avec la mise en place progressive de ces moyens en parallèle des efforts de formation, la France affirme son soutien à la gendarmerie tchadienne dans la lutte contre le terrorisme, objectif partagé par les deux Etats.

Dernière modification : 23/08/2017

Haut de page