La femme tchadienne mise en lumière : exposition de portraits

JPEG

L’Ambassadeur de France au Tchad, M. Philippe LACOSTE, a inauguré le 8 mars à l’Institut français du Tchad, l’exposition « Portraits des femmes tchadiennes » à l’occasion de la journée internationale de la femme qui couronne la semaine nationale de la femme tchadienne.

Etaient présents parmi les invités la représentante de l’Assemblée Nationale, le Secrétaire Général du ministère du Développement Touristique de la Culture et de l’Artisanat, des députées, Mme le Maire de la ville de N’Djamena, des conseillers à la Présidence de la République et du ministère des Affaires Etrangères, plusieurs ambassadeurs et représentants des missions diplomatiques au Tchad, ainsi que de nombreuses personnalités de la société civile et du monde culturel tchadiens.
JPEG
L’Ambassadeur de France a souligné lors de son mot d’ouverture quelques chiffres sur la condition des femmes au niveau mondial : 70% des pauvres sont des femmes, 8 femmes sur 10 travaillent dans des conditions difficiles en Afrique Subsaharienne, 33 millions soit 32% des filles scolarisées n’achèvent pas le cycle complet de leur scolarité, 1 femme sur 3 est victime de violence au cours de sa vie. L’ambassadeur a redit combien « cette exposition s’inscrit pleinement au cœur de la stratégie et de l’action de la France, du ministère des Affaires Etrangères et du Développement International, en faveur de la promotion des droits des femmes, de l’égalité des genres, de la lutte contre les discriminations et les violences faites aux femmes et pour leur inclusion sociale, économique, politique, scolaire et éducative. » . Enfin, Il a rappelé que tous les projets financés par l’Ambassade et l’Agence Française de Développement au Tchad respectent et respecteront les indicateurs de genre.

M. Philippe LACOSTE a également attiré l’attention des invités sur une action inédite : le 8 de chaque mois, le portrait d’une femme tchadienne sera mis en lumière sur le site internet de l’ambassade : http://www.ambafrance-td.org/-Portr..., « car les femmes doivent être célébrées chaque jour, au-delà de la date symbolique du 8 mars ».
La cérémonie a pris fin autour d’un cocktail en présence des femmes dont les portraits sont exposés jusqu’au 11 mars dans le hall de l’IFT. »

Dernière modification : 10/03/2017

Haut de page