Lancement de la plateforme d’enseignement à distance Tchad.EducaTIC

Le Ministre de l’Éducation nationale et de la Promotion civique, Aboubakar Assidick Tchoroma et l’Ambassadeur de France au Tchad, Bertrand Cochery ont lancé le mercredi 7 octobre la plateforme d’enseignement à distance Tchad.EducaTIC, en présence d’un représentant du Ministère des Postes et de l’Économie numérique, de cadres du ministère de l’Éducation, d’enseignants et d’une délégation du réseau Canopé.

Ce lancement intervient dans le cadre du Fonds de Solidarité pour les Projets Innovants du gouvernement français (FSPI) « Magister Tchad », dont la convention a été signée le 28 mai 2020.

L’irruption de la crise du Covid-19 a poussé le monde entier à accélérer les transformations en cours, dont le numérique à l’école. Dans ce contexte, le projet Magister Tchad a été initié avec pour objectifs de répondre à la crise et de renforcer durablement les capacités numériques des enseignants.

La plateforme d’enseignement à distance Tchad.EducaTIC, qui utilise la solution technique Tactiléo développée par la société Maskott, propose ainsi des contenus pédagogiques, intègre des outils de création rapide d’exercices et de cours multimédias et permet un suivi individualisé du travail des élèves. Disponible et opérationnelle à ce jour, elle proposera dès le 8 octobre 2020 de nombreuses ressources pédagogiques sélectionnées par les experts pédagogiques tchadiens, accessibles à tous en ligne, grâce au partenariat avec le réseau d’accompagnement et de création pédagogiques français Canopé.

De plus, la plateforme permettra au Tchad de créer ses propres ressources éducatives. Le lancement sera ainsi suivie de formations à la prise en main de la plateforme ainsi qu’au numérique et à l’enseignement à distance, à destination des enseignants.

« Le Covid-19 a forcé les États du monde à une forte utilisation des TIC. Je vois aujourd’hui avec joie ce projet, débuté fin mai 2020 à travers des formations, se concrétiser », a indiqué le Ministre de l’Éducation nationale et de la Promotion civique, Aboubakar Assidick Tchoroma.

« Les contenus à disposition sur la plateforme ne sont pas contenus que nous ‘imposons’, l’objectif étant de susciter une dynamique de création pédagogique. (…) Je salue l’initiative de l’UNESCO qui souhaite s’inscrire dans cette démarche afin développer cette plateforme sur différents pays d’Afrique francophone
 » a souligné l’Ambassadeur de France au Tchad, Bertrand Cochery.

La chanteuse Yasmine, engagée pour l’éducation au Tchad et notamment celle des filles, a ouvert et clôturé la cérémonie.

Le lancement du projet Magister avait été salué en mai par le ministre français de l’Éducation Nationale, Jean-Michel Blanquer, dans un courrier de félicitations à son homologue tchadien. Il s’inscrit dans le cadre des initiatives promues par la Conférence des ministres de l’Éducation des États et gouvernements de la francophonie du 27 mars 2020 pour structurer le numérique éducatif dans les pays francophones.

Accéder à la plateforme sur https://Tchad-EducaTIC.td

Dernière modification : 13/10/2020

Haut de page