Les actions d’Expertise France dans le domaine de la santé au Tchad

La Ministre de la santé publique a rencontré une délégation du département santé de l’opérateur public français Expertise France (EF) et de l’Ambassade de France au Tchad, pour échanger autour des différents projets mis en œuvre par EF au Tchad et, principalement, sur les avancées et difficultés dans le secteur de la santé.

Placée sous la double tutelle du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères (MEAE) et des ministères des économiques et financiers, Expertise France assure la mise en œuvre de projets de développement et la mise à disposition d’experts techniques. EF notamment un opérateur essentiel de mise en œuvre des projets initiés par l’Agence française de développement.

JPEG

Depuis sa création, l’Afrique subsaharienne constitue la zone d’intervention prioritaire d’Expertise France que ce soit en participant au renforcement de la bonne gouvernance et de la sécurité, en développant des solutions innovantes en matière de développement durable ou en appuyant les systèmes de santé, de cohésion sociale, d’éducation et d’employabilité des jeunes.

Dans le domaine de la santé au Tchad, EF s’inscrit dans le cadre des projets de l’AFD qui portent depuis 2011 une attention particulière à la santé maternelle et infantile. Achevé en 2014, le projet PASST1 (Projet d’appui au secteur de la santé, 1èere phase) d’un montant de 6,6 millions de francs CFA a été développé sous la maitrise d’ouvrage du ministère de la santé. Il contribue à la fois au développement des ressources humaines en santé et à l’augmentation de l’accessibilité des femmes enceintes à des soins de qualité.

La 2ème phase de ce projet contribue à la diminution de la mortalité maternelle, infantile et néonatale au Tchad. Elle consiste au renforcement des capacités du Ministère de la santé publique, des structures de soins, à la formation des personnels de santé et à la structuration d’une politique de couverture sanitaire universelle et exemptée de paiement pour les femmes enceintes et enfants de moins de 5 ans.

A N’Djamena, EF supervise le Projet Santé Urbaine (PSU) issu du Fonds Français Muskoka sous la maitrise d’ouvrage de la mairie de N’Djamena. Le PSU a pour objectif de renforcer les capacités de la mairie, d’améliorer la qualité des soins maternels et infantiles et la disponibilité des produits de planification familiale et, enfin, de remédier au défi environnemental que peut représenter le traitement des eaux usées.

Dernière modification : 02/01/2018

Haut de page