Les membres et partenaires de l’Alliance Sahel renforcent leur partenariat pour accélérer la réponse aux besoins des populations

Nouakchott, 25 février 2020 – Les représentants du G5 Sahel et de l’Alliance Sahel se sont réunis à Nouakchott le 25 février 2020, pour la première fois dans ce format, à l’occasion de la première Assemblée générale de l’Alliance Sahel qui s’est tenue en marge du 6e sommet ordinaire des chefs d’Etat du G5 Sahel. L’action conjointe de l’Alliance Sahel et du G5 Sahel a pour volonté de favoriser le développement et la sécurité de la région.

L’Assemblée générale de l’Alliance Sahel, présidée par M. Jean-Yves Le Drian, ministre français de l’Europe et des Affaires étrangères s’est tenue en présence M. Lassané Kaboré et M. Abdel Aziz Ould Dahi ministres en charge de l’économie du Burkina Faso et de la Mauritanie, de Mme Arancha Gonzalez, ministre espagnole des Affaires étrangères, Mme Jutta Urpilainen commissaire européenne chargée des partenariats internationaux, du secrétaire permanent du G5 Sahel, de M. Axel van Trotsenburg, directeur exécutif des opérations de la Banque mondiale et de Mme Emanuela Claudia del Re, vice-ministre italienne des Affaires étrangères et de la coopération internationale.

L’Assemblée générale de l’Alliance Sahel vise une mobilisation internationale de haut niveau autour des engagements communs en matière de développement dans la région. L’Assemblée générale a été l’occasion d’affirmer clairement que l’action d’urgence, de stabilisation et de développement dans les zones les plus fragiles du Sahel est une priorité sur laquelle doivent se concentrer les membres de l’Alliance Sahel et les pays du G5 Sahel. Ces derniers ont à plusieurs reprises souligné l’urgence de la situation au Sahel et leur engagement pour améliorer les conditions de vie des populations, ainsi que la situation sécuritaire. En laissant une large place au développement des zones prioritaires selon une approche territoriale intégrée, l’Alliance Sahel s’est engagée à travailler à une meilleure articulation entre les piliers sécuritaires et développement dans l’esprit de la coalition pour le Sahel.

[L’Alliance Sahel, ce sont des projets concrets en voie de réalisation. C’est une exigence de coordination qui, peu à peu, fait son chemin. C’est aussi, fondamentalement, une méthode partenariale.

[L’Alliance bénéficie maintenant du soutien et de la reconnaissance de la communauté internationale. Depuis l’accession du Japon et du Canada au statut d’observateurs l’an dernier, tous les Etats du G7 en font désormais partie. Et je me félicite que la Banque européenne d’investissement nous rejoigne aujourd’hui en tant que membre à part entière.]

Jean-Yves Le Drian, ministre français de l’Europe et des Affaires étrangères et président de l’Alliance Sahel

L’Assemblée générale a permis d’aborder l’état d’avancement des actions et des projets de l’Alliance Sahel et plus particulièrement ceux du Programme de développement d’urgence (PDU). En 2019, près de 3 milliards d’euros ont été investis dans les pays du G5 Sahel. Dans la perspective d’accélérer la mise en œuvre des projets, un travail conjoint a été réalisé pour identifier des modes d’intervention innovants.

[Nous travaillons résolument à forger une action plus forte pour assurer la paix et le développement pour les populations du Sahel.]

Jutta Urpilainen, Commissaire européenne en charge des partenariats internationaux

À l’issue de l’Assemblée générale du 25 février 2020, les membres de l’Alliance ont souhaité renforcer la flexibilité des modes d’intervention pour augmenter la rapidité d’action auprès des populations sahéliennes.

La Banque européenne d’investissement (BEI) a rejoint aujourd’hui l’Alliance Sahel en tant que nouveau membre. Un accord de partenariat entre le Secrétariat Permanent du G5 Sahel (SPG5) et l’Alliance des Pouvoirs Locaux des pays du G5 Sahel a été signé, pour permettre aux collectivités locales d’être plus impliquées dans les actions de développement.

Au terme de l’assemblée générale, une rencontre a été organisée avec des élus locaux du G5 Sahel sur le thème « Développement et sécurité au Sahel – les collectivités territoriales, acteurs incontournables ».

PDF - 216.5 ko
Déclaration de ALLIANCE SAHEL à l’issue de l’Assemblée Générale du 25 février 2020
(PDF - 216.5 ko)

Lire le communiqué et les discours sur le site de l’Alliance Sahel

Dernière modification : 27/02/2020

Haut de page