Lutte contre le Covid-19 : la France et l’Union européenne soutiennent la ville de N’Djamena

Un lot de matériels de sensibilisation et des kits d’hygiène ont été remis ce 9 juin au Maire de N’Djamena, dans le cadre du projet de renforcement de l’accès à l’eau et à l’assainissement à N’Djamena (PEAN) financé par l’Agence Française de Développement (AFD) et l’Union européenne.

Ces équipements ont été remis aux fontainiers et fermiers des quartiers Nord-Est de la ville, en présence du Maire de N’Djamena, du 1er adjoint du 8ème arrondissement, du Directeur adjoint de l’AFD ainsi que du Chargé d’Affaires de l’Union européenne.

Cérémonie de remise de matériels de sensibilisation et de kits d’hygiène dans le cadre du projet PEAN © Agence française de développement

Une campagne d’affichage sur les gestes barrière et des activités de sensibilisation des habitants seront également soutenues par le projet et réalisées par des animateurs formés à la diffusion des bonnes pratiques de prévention.

L’appui du Projet PEAN permettra ainsi, dans le cadre de la lutte contre la pandémie :

  • l’accompagnement financier des fontainiers et fermiers afin de maintenir le fonctionnement des 25 bornes fontaines du projet pendant une période de 6 mois durant laquelle l’eau sera gratuite, conformément aux dispositions annoncées par le Président de la République le 14 avril dernier ;
  • l’équipement des fontainiers en équipements de protection (masques et gants) et l’installation de lave-mains à proximité des bornes fontaines ;
  • la distribution de dépliants explicatifs sur le Covid-19 et la réalisation d’une campagne « porte-à-porte » de sensibilisation aux gestes barrières et à l’hygiène, menée par 60 couples d’animateurs, par des relais communautaires et par les fermiers et les fontainiers ;
  • l’affichage de posters sur les gestes barrières dans les boutiques et lieux publics, au niveau des bornes fontaines, ainsi que chez les autorités des quartiers.

Cette remise de matériels et d’équipements a été rendue possible grâce à une réallocation des fonds du projet PEAN. Financé par l’AFD et l’Union européenne à hauteur de 27 millions d’euros soit environ 18 milliards francs CFA, il vise à assurer aux habitants de la périphérie Nord-Est de la ville de N’Djamena l’accès aux services urbains de base tels qu’à l’eau potable et à des systèmes d’assainissement décents, ainsi que la réalisation d’aménagements permettant de limiter les inondations, dont les conséquences sont importantes sur les plans humain et économique, notamment en saison des pluies.

En savoir plus sur le projet PEAN
L’appui de la France dans la lutte contre le Covid-19 au Tchad et en Afrique

Le Maire de la ville, le chef de projet et le Directeur adjoint de l’AFD, le Chargé d’Affaires de l’Union européenne © Agence française de développement
Remise officielle des lots © Agence française de développement

Dernière modification : 20/06/2020

Haut de page