Maison de la Petite Entreprise : point d’étape et perspectives

Le 2 avril 2019, l’association Bet al Nadjah, soutenue par l’Agence Française de Développement, a dressé, à l’occasion d’une conférence de presse, le bilan des activités conduites par la Maison de la Petite Entreprise, dispositif d’accompagnement des promoteurs de projets de création ou de développement de petites et très petites entreprises.

JPEG - 85.2 ko
M. le Directeur de l’AFD au Tchad, Mme la Ministre SGG, M. l’Ambassadeur de France au Tchad et M. le Président de l’association Bet Al Nadjah
Crédit : SP Ambassade

Près d’une centaine de personnes étaient présentes le 2 avril à la conférence de presse organisée avec le soutien de l’Ambassade de France par l’Association Bet Al Nadjah et l’Agence Française de Développement pour faire le point sur les actions engagées dans le cadre de la première phase du Projet d’appui à la petite entreprise (PAPE) et pour évoquer les perspectives ouvertes par la poursuite programmée du soutien de l’AFD au projet (soutien annoncé en décembre dernier par le Président Emmanuel Macron lors de sa visite officielle au Tchad).

JPEG - 115.2 ko

Cet évènement s’est déroulé en présence de la Ministre Secrétaire Générale du Gouvernement, de l’Ambassadeur de France, du Président de la Chambre de Commerce, du Maire de la Commune de N’Djaména, des présidents - et présidentes - des principales associations tchadiennes d’opérateurs économiques, des représentants de plusieurs ministères (finances, formation professionnelle…),des membres de l’association Bet Al Nadjah, des responsables des principales associations de femmes, de représentants du secteur bancaire, de la presse et d’un large public. Madame Ammina Ehemir Torna, vice-présidente de l’association Bet Al Nadjah, a animé les échanges.

JPEG - 102.1 ko

Crée en 2014, l’association Bet Al Nadjah réunit les principales structures œuvrant dans le secteur de l’entrepreneuriat au Tchad. La même année, l’Agence française de développement lui confiait la maîtrise d’ouvrage du Projet d’appui à la petite entreprise (PAPE). En février 2016, l’association a procédé à l’ouverture à N’Djaména d’une Maison de la Petite Entreprise (MPE), dispositif dédié au soutien (conseil, formation, accompagnement technique...) des entrepreneurs cherchant à créer ou à développer leurs entreprises. Voir ici : Présentation de la MPE

Trois ans après l’ouverture du dispositif, les premiers résultats sont encourageants : plus de 14 000 personnes sensibilisées à la création de petites entreprises, près de 2000 promoteurs formés, un nombre croissant de visiteurs et d’activités valorisant l’entrepreneuriat auprès d’un public varié à travers la capitale. Plusieurs promoteurs ont pu démarrer ou développer leurs entreprises grâce au soutien de la MPE. Point encourageant, les femmes constituent les deux tiers du public fréquentant la Maison de la Petite Entreprise.

Plusieurs jeunes tchadiens et tchadiennes ont pu lors de la conférence de presse partager leurs expériences d’accompagnement par la MPE et de son rôle clé dans le démarrage de leurs activités. La seconde phase du projet, dont le démarrage est prévu pour le second semestre 2019, permettra la délivrance de prêts d’honneur (grâce au partenariat avec la plateforme Initiative France d’aide aux créateurs d’entreprises) et le déploiement des activités de la MPE, y compris hors N’Djaména. Elle comprend notamment la construction d’un nouveau local plus fonctionnel, avec des espaces de coworking.

Dans son intervention, l’Ambassadeur de France au Tchad, Philippe Lacoste, s’est félicité des premiers résultats obtenus et a souligné la pertinence du dispositif multi-acteurs qui rassemble les capacités des différentes initiatives (publiques, associatives et privées) œuvrant en faveur de l’entrepreneuriat au Tchad. Discours Ambassadeur de France MPE 2 avril 2019

JPEG - 104.4 ko
JPEG - 112.7 ko
JPEG - 87 ko

Dernière modification : 24/04/2019

Haut de page