Maison de la Petite Entreprise : un nouveau soutien de 10 millions d’euros

Le 24 juillet, la France, à travers l’Agence française de développement, a signé l’octroi de 10M€ (6,5Mds Francs CFA) à la Maison de la Petite Entreprise (MPE) pour l’accompagner dans sa phase de croissance. Depuis son ouverture en 2016, la MPE appuie les jeunes Tchadiens et Tchadiennes dans leurs projets de création ou de développement d’entreprises.

La MPE : diffuser la culture entrepreneuriale, former, accompagner les jeunes entrepreneurs

Le tissu économique tchadien est actuellement insuffisant face à la demande d’emplois. À N’Djamena, le chômage des jeunes atteint des proportions inquiétantes et le développement d’activités génératrices de revenus et d’emplois constitue un enjeu majeur.

L’association Bet Al Nadjah, organisation multi-acteurs réunissant les principales structures œuvrant dans le secteur de l’entrepreneuriat au Tchad, a été créée en 2014 afin d’apporter une réponse. Maître d’ouvrage du projet d’appui à la petite entreprise de l’Agence française de développement, l’association a ouvert en 2016 à N’Djamena une Maison de la Petite Entreprise visant à soutenir les entrepreneurs cherchant à créer ou à développer leurs entreprises (conseil, formation, accompagnement technique...)

Un premier bilan positif

En avril 2019, Bet Al Nadjah a dressé à l’occasion d’une conférence de presse le bilan de la première phase du projet et des activités conduites par la MPE. Trois ans après l’ouverture du dispositif, les résultats sont encourageants :

  • plus de 14 000 personnes sensibilisées à la création de petites entreprises ;
  • près de 2 000 promoteurs formés ;
  • plusieurs promoteurs ont pu démarrer ou développer leurs entreprises grâce au soutien de la MPE ;
  • les femmes constituent les deux tiers du public fréquentant la MPE.

En savoir plus

Vers un passage à l’échelle

Ce nouveau soutien, qui correspond à la seconde phase du projet, a pour objectif d’accompagner la phase de croissance de la MPE, avec trois principales perspectives à la clé :

  • des financements plus nombreux, à travers la délivrance de prêts d’honneur (grâce au partenariat avec la plateforme Initiative France d’aide aux créateurs d’entreprises),
  • le déploiement des activités de la MPE hors de la capitale, avec l’accompagnement de porteurs de projets en province,
  • un nouveau local, lieu-incubateur d’idées nouvelles, destiné à rassembler secteur privé, public et société civile au service de l’entreprenariat.

Annoncée dès décembre 2018 par le Président de la République Emmanuel Macron lors de son voyage officiel à N’Djamena, cette nouvelle phase du projet témoigne d’une volonté forte de faire de l’appui à l’entreprenariat, et notamment à l’entreprenariat féminin, une des priorités de l’aide publique au développement française.

Lors de la signature, l’Ambassadeur de France au Tchad, Philippe Lacoste, a souligné « l’opportunité de réunir, de fédérer, de mutualiser les diverses énergies en faveur de l’accompagnement de du développement d’activités économiques, de petite et moyenne tailles » que constitue la MPE et a salué l’esprit d’ouverture dont a témoigné l’association depuis sa création.

Lire la fiche projet
Lire le discours de l’Ambassadeur lors de la signature

Dernière modification : 02/09/2019

Haut de page