Musique et tradition culinaire à l’IFT

Le vendredi 1er juin 2018, la soirée Hape’n to share, ou "Musique et tradition culinaire", a été mise en place dans les jardins de l’Institut français du Tchad par le bureau Tchad du Programme alimentaire mondial - PAM. Pensé pour sensibiliser le public et les décideurs aux problématiques alimentaires au Sahel, l’événement a réuni plus de 200 invités autour d’une dégustation des différents plats typiques du Tchad. Afin d’explorer les liens qui se tissent entre le repas partagé et la musique, le PAM a travaillé avec le collectif international Hape. Ce collectif, qui œuvre depuis plus d’un an au Tchad pour la promotion des instruments traditionnels tchadiens et de la musique électronique, a regroupé un ensemble de musiciens tchadiens qui ont fait découvrir les différents rythmes locaux au public.

JPEG

Le directeur adjoint du PAM au Tchad a profité de cette manifestation à l’IFT pour attirer l’attention de l’auditoire et de la presse sur l’urgence de la crise alimentaire et nutritionnelle qui se joue dans les pays du Sahel, et particulièrement au Tchad, où environ 700 000 personnes recevront une assistance du Programme alimentaire entre mai et septembre 2018.

JPEG

Associé dès la conceptualisation du projet, l’IFT a apporté son soutien technique et son expertise pour l’organisation de cette soirée. Depuis deux ans, l’IFT développe un axe de partenariat avec les organisations onusiennes et ONG de N’Djamena afin de converger des sujets de développement et de la promotion culturelle. Articulé principalement autour du planning des journées mondiales, ce travail permet de valoriser les artistes tchadiens auprès d’un large public. Il permet aussi de renforcer le soutien de l’Ambassade de France au Tchad à ces organisations par un apport technique et logistique dans ces événements.

Revivez également la soirée festive organisée par le collectif Hape le samedi 2 juin, en présence du DJ de renommée internationale Nickodemus :

Dernière modification : 29/06/2018

Haut de page