Discours du Premier Ministre français à la table ronde de Paris.

Dans son discours d’ouverture, le Premier Ministre a réaffirmé la détermination de la France à poursuivre ses efforts de soutien multiforme au Tchad, que ce soit en matière d’aide au développement, de coopération dans les domaines de la sécurité et de la défense, ou sous forme d’appui budgétaire.

Cette aide de 223 M€ pour l’appui à la mise en œuvre du plan national de développement tchadien sur la période 2017-2021 représente un effort substantiel de la France.

Elle consistera en :

Une aide budgétaire de 70 M€ dans le cadre du nouveau programme FMI,

Un engagement de l’Agence Française de Développement qui augmentera pour atteindre 146 M€ sur les 5 prochaines années, soit en moyenne près de 30M€ par an,

Près de 7 M€ pour la coopération de sécurité sur la période 2017-2018.

A cela, s’ajoutera un renforcement de l’appui de la France dans le domaine de la gestion des flux migratoires dans le Sahel, conformément aux conclusions de la réunion de travail qui s’est tenue à Paris le 28 août 2017.

NB : Ces contributions sont des engagements bilatéraux additionnels qui ne comprennent pas des actions en cours et qui se poursuivront comme, par exemple, les soutiens en matière humanitaire, l’aide alimentaire d’urgence, les appuis multiples aux actions de la société civile, les programmes des bourses d’études, ou encore les diverses garanties offertes par l’AFD au secteur privé.

Lire le discours du Premier Ministre

Dernière modification : 29/09/2017

Haut de page