Reconversion de militaires en techniques agro-sylvo-pastorales

Soutenu par la mission de coopération militaire de l’ambassade de France dans le cadre du projet « appui à la reconversion », le Centre Militaire d’Instruction Agricole (CMIA) de Koundoul fait partie du dispositif de reconversion mis en œuvre au profit des militaires des Forces Armées de Défense et de Sécurité (FADS) tchadiennes. Il propose à des militaires proches de la retraite des formations dans le domaine agricole.

JPEG - 77 ko
Accueil et présentation de la cérémonie aux autorités (JPEG - 77 ko)

Le CMIA est également identifié comme centre de formation pilote pour le projet de Service Civique d’Aide à l’Emploi des Jeunes.

JPEG - 51.1 ko
Remise des attestations de fin de formation (JPEG - 51.1 ko)

C’est ainsi que du 15 janvier au 19 mai 2017, le CMIA de Koundoul a accueilli un stage de formation en techniques agro-sylvo-pastorales au profit de 28 stagiaires des forces armées de défense et de sécurité tchadiennes. Ce stage leur a permis d’acquérir les techniques essentielles dans le domaine de l’élevage de basse-cours, de l’agriculture vivrière (riz et céréales), de l’arboriculture (arbres fruitiers), des activités maraichères, ainsi que des connaissances de base en sylviculture (production de pépinières).

JPEG - 75.4 ko
Rafraichissement et collation avec les invités et les stagiaires (JPEG - 75.4 ko)

Cette formation s’est achevée le 19 mai lors d’une cérémonie de cloture et de remise des attestations présidée par le Directeur Centrale du Génie Militaire, en présence de monsieur l’ Ambassadeur de France au Tchad, de monsieur Oumar Issakha Fouzari, sous-préfet de Koundoul, et du colonel Benoit Fine, conseiller du chef d’Etat-major Général des Armées.

Dernière modification : 23/05/2017

Haut de page