Remise de brevets parachutistes français à 75 stagiaires tchadiens

Le 24 septembre 2019, 68 élèves officiers tchadiens du Groupement des Écoles Militaires InterArmées (GEMIA) et 7 personnels de l’encadrement ont reçu leurs brevets parachutistes militaires français, lors d’une cérémonie organisée au GEMIA.

© Ambassade de France au Tchad
© Ambassade de France au Tchad
© Ambassade de France au Tchad
© Ambassade de France au Tchad
© Ambassade de France au Tchad
© Ambassade de France au Tchad
© Ambassade de France au Tchad
© Ambassade de France au Tchad
© Ambassade de France au Tchad
© Ambassade de France au Tchad
© Ambassade de France au Tchad
© Ambassade de France au Tchad
© Ambassade de France au Tchad
© Ambassade de France au Tchad
© Ambassade de France au Tchad
© Ambassade de France au Tchad
© Ambassade de France au Tchad
© Ambassade de France au Tchad
© Ambassade de France au Tchad
© Ambassade de France au Tchad
© Ambassade de France au Tchad
© Ambassade de France au Tchad
© Ambassade de France au Tchad
© Ambassade de France au Tchad
© Ambassade de France au Tchad
© Ambassade de France au Tchad
© Ambassade de France au Tchad
© Ambassade de France au Tchad

Cette remise de brevets clôture un stage de formation de deux semaines aux techniques aéroportées, organisé au profit des élèves officiers et du personnel du GEMIA. Deuxième stage du genre, ces formations s’inscrivent dans le cadre du renforcement de compétences de l’armée tchadienne.

« Porter cet insigne est un honneur. Vous pouvez en être fiers. Fiers car vous avez passé les mêmes tests, exigeants, que tous les parachutistes français, fiers car c’est une juste récompense des efforts entrepris au sein des phases d’apprentissage et de restitution », a déclaré le colonel Grégoire Madelin, attaché de défense à l’ambassade de France au Tchad.

Le général premier adjoint du chef d’état-major général des armées, le général commandant le groupement des écoles militaires interarmées ainsi que le chef d’état-major de l’opération Barkhane représentant le Comanfor ont félicité les brevetés et ont souligné la qualité de la coopération franco-tchadienne, et notamment la bonne coordination entre le GEMIA, les coopérants militaires, les éléments français du Gabon et l’état-major de l’opération Barkhane, qui a permis la réalisation de ce stage.

La formation des officiers, qui est une priorité pour les forces armées tchadiennes, a récemment été réaffirmée. Véritable ossature des armées, les officiers planifient les opérations, organisent les services et conduisent les opérations. « Les armées françaises aux côtés desquelles les unités tchadiennes ont combattu à Serval en 2013 ou au sein de la MINUSMA, au nord du Mali, connaissent votre valeur  ».

Dernière modification : 15/11/2019

Haut de page