Remise officielle de 50 armoires pour la conservation des fossiles au CNRD

L’Ambassadeur de France au Tchad, Bertrand Cochery, a procédé le 2 décembre 2020 à la remise d’une cinquantaine d’armoires pour la conservation des fossiles au Ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, Dr David Houdeingar Ngarimaden et au conseiller à la Présidence du Développement Touristique, de la Culture et de l’Artisanat, Ahmat Abdoulaye Ougoum.

© Ambassade de France au Tchad

Plus de 22 000 fossiles se trouvent actuellement sur le territoire tchadien, découverts dans le cadre de la mission paléoanthropologique franco-tchadienne, créée en 1994 et dirigée par le professeur Michel Brunet. Cette coopération scientifique entre l’université de Poitiers, l’université de N’Djamena et le Centre National de Recherche pour le Développement (CNRD) a notamment permis les découvertes d’Abel et de Toumaï.

Léguées par le Muséum national d’Histoire naturelle français sur demande de la mission paléoanthropologique franco-tchadienne et avec le concours de la Conférence française des Présidents d’Université (CPU), l’acheminement de ces 50 armoires a été rendue possible grâce à l’appui conjoint de l’État-major des armées, de l’opération Barkhane (trajet Paris-Douala) et de l’entreprise française Bolloré (trajet Douala-N’Djamena).

L’Ambassadeur de France au Tchad, Bertrand Cochery a vivement remercié l’ensemble des partenaires ayant contribué à l’aboutissement de ce projet et a rappelé l’attachement de la France à la coopération scientifique avec le Tchad. « Cette remise s’inscrit dans la lignée du discours du Président de la République Française Emmanuel Macron à Ouagadougou qui a rappelé son intérêt pour la mémoire, la dimension patrimoniale des pays africains, sur la base de partenariats scientifiques ».

Après avoir vivement remercié l’Ambassade et ses partenaires, le Ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, Dr David Houdeingar Ngarimaden a de son côté indiqué que « ces fossiles constituent pour le Tchad une richesse culturelle scientifique et inédite, qui se doit faire l’objet de précautions nécessaires (…) Grâce à ce concours de la France, nous avons la certitude que ses fossiles, qui font partie de notre patrimoine, pourront être transmis aux générations futures ».

Visite du CNRD © Ambassade de France au Tchad
© Ambassade de France au Tchad

Dernière modification : 11/12/2020

Haut de page