Santé des Femmes : don d’équipements pour le CHU Bon Samaritain à Walia

L’ambassadeur de France au Tchad, M. Philippe LACOSTE, accompagné d’une délégation de la coopération militaire française, s’est rendu au CHU le Bon Samaritain pour remettre une dotation d’équipements médicaux du Fonds pour la Santé des Femmes. Accueilli par le directeur de l’hôpital M. Prosper BEOTOMBAYE DJIKOTA, et des médecins des services, cette visite a commencé par la présentation des différents domaines d’activités de l’hôpital.

Le CHU Bon Samaritain, situé à Walia, dispose de plusieurs services : une maternité, un service pédiatrique, un service de chirurgie/réanimation, mais aussi un bloc opératoire, un laboratoire médical et une pharmacie. Le don de matériels (tables d’accouchement, différents ventilateurs de réanimation pour nouveau-né et un incubateur radiant) en provenance de l’hôpital militaire de Percy permettra de renfoncer plusieurs de ces services.
JPEG
JPEG

Depuis 2007, une école de santé universitaire a également ouvert ses portes au sein même du complexe afin de pouvoir former des infirmiers et sages-femmes. Le Fonds pour la Santé des Femmes, sous l’égide duCollège National des Gynécologues et Obstétriciens Français, appuie ces formations qui permettront de renforcer les capacités de dizaines de sages-femmes et maïeuticiens dans la prise en charge du couple « mère-enfant ».

Partenaire de longue date de la coopération française au Tchad, l’hôpital bénéficie également d’un financement de l’Agence française de développement (PASST2) et reçoit des missions d’experts français depuis plusieurs années.

Cette visite a été l’occasion pour l’ambassadeur de France de féliciter les personnels du CHU Bon Samaritain qui ne ménagent pas leurs efforts pour mener à bien leur mission : « offrir un service de soins de qualité aux citoyens les plus défavorisés ».

JPEG

Dernière modification : 19/10/2017

Haut de page