Service de Sécurité Intérieure

2. Coopération de Sécurité

L’antenne de la Direction de la Coopération Internationale (DCI) du ministère de l’intérieur anime et coordonne l’ensemble des activités de coopération technique internationale du Ministère de l’Intérieur dans le but de mieux prévenir et combattre toutes les formes de menaces, risques et périls pouvant intéresser la Sécurité Intérieure.

En complément de la coopération traditionnellement menée dans le domaine de la Police et de la Gendarmerie Nationales, un nouveau champ de coopération a ainsi été ouvert en 2013, dans les domaines relevant de la Direction Générale des Etrangers en France (DGEF), de la Direction Générale des Collectivités Locales (DGCL) et de la Délégation à la Sécurité et à la Circulation Routières (DSCR).

Dans ce cadre, le Service de Sécurité Intérieure (SSI) près l’Ambassade de France à N’Djamena propose stages, formations, séminaires, visites, audits, missions d’études. Sous l’autorité d’un Commissaire Divisionnaire de la Police Nationale, Attaché de Sécurité Intérieure (ASI), le SSI assure la cohérence et la réalisation des missions de coopération adaptées en fonction des menaces identifiées, et des souhaits et possibilités de renforcement des capacités de ce partenaire.

JPEG - 11.2 ko
Recyclage du GMIP (CRS)

Ces missions sont dirigées par trois experts internationaux (ETI). Un officier supérieur de Gendarmerie et un officier supérieur de Police, conseillers des Directeurs Généraux, et un officier de Police expert en sûreté aéroportuaire et immigration.
L’action de coopération avec la Gendarmerie concerne trois axes :

-  Un appui aux structures de commandement et de gestion ;

-  La lutte contre le terrorisme visant à la fois l’intervention et le renseignement opérationnel ;

-  Le soutien des unités à forte valeur ajoutée : Section Nationale de Recherches Judiciaires, Inspection Technique, Ecole de Gendarmerie.

Il convient de souligner l’importance des actions du SSI dans le montage et le suivi des projets au profit de la Gendarmerie et notamment des projets européens.

-  Renforcement du dispositif dans la région Lac Tchad et la Gendarmerie fluviale ;

-  Projet GARSI-SAHEL (Groupe d’Action Rapide de Surveillance et Intervention).

L’action de coopération au profit de la Police assure des audits et propose puis met en œuvre des formations. En 2017, ces actions se sont inscrites dans le cadre du Fonds de Solidarité Prioritaire destiné à la lutte antiterroriste au Tchad. Ainsi, des actions de formation ont permis la spécialisation de près de 500 fonctionnaires tchadiens affectés dans diverses unités. A noter entre autres la formation continue de l’Unité Spéciale d’Intervention de la Police par des experts du RAID, le recyclage du Groupement Mobile d’Intervention de la Police par des spécialistes de la gestion démocratique des foules appartenant aux Compagnies Républicaines de Sécurité, et la poursuite de la création d’une brigade canine.

JPEG - 19.1 ko
Formation de la Brigade Canine
JPEG - 16.6 ko
Formation de l’USIP (RAID)
JPEG - 8.5 ko
Débriefing du CSI après un entraînement de l’USIP

Parallèlement, la coopération policière a permis la réalisation de 3 actions de formation en France au profit de 6 cadres de la Police Tchadienne, et un appui en moyens de Police Technique et Scientifique et de matériels roulants. L’Expert Sûreté-Immigration œuvre pour améliorer la sûreté aéroportuaire à travers des audits à forte valeur ajoutée garantissant le bon fonctionnement des liaisons aériennes. Il anime des formations hautement spécialisées dans les domaines de la protection des sites contre le tir de missiles, de la fraude documentaire, de la sûreté aéroportuaire, des mesures additionnelles garantissant la sécurité des voyageurs et des flux de marchandises. Il participe à l’élaboration des normes concernant les migrations de populations et le contrôle des frontières.

JPEG - 15 ko
Remise de véhicules au GSIGN (ex PIAT)

Dernière modification : 28/03/2018

Haut de page