Signature de deux conventions de financement d’aide budgétaire

Le jeudi 30 novembre 2017 s’est déroulée la cérémonie de signature des conventions de financement et de crédit relatives aux aides budgétaires 2017 de la France en faveur du Tchad.

JPEG

C’est en présence du Ministre des finances et du budget tchadien, de l’Ambassadeur de France au Tchad et du Directeur de l’Agence française de développement de N’Djamena, que l’AFD a octroyé une aide budgétaire de 50 millions d’euros. Conformément aux engagements énoncés pendant la Table-ronde de Paris en septembre 2017, la France contribue ainsi à l’effort collectif engagé par les partenaires techniques et financiers pour aider le pays à faire face du mieux possible aux tensions de trésorerie auxquelles il est actuellement confronté.

JPEG

Dans la continuité de ses précédentes aides budgétaires, cet appui sera affecté en priorité au secteur de la santé et plus précisément aux hôpitaux de N’Djamena et sa province, au Centre national de transfusion sanguine et aux programmes sanitaires prioritaires du pays. La France contribuera ensuite à préserver le pouvoir d’achat des fonctionnaires et des retraités grâce au paiement de la solde des fonctionnaires civils du mois de décembre.

La France manifeste ainsi une nouvelle fois sa solidarité avec le peuple tchadien et son engagement aux côtés de l’État tchadien pour entamer durablement son redressement économique et lutter contre la pauvreté.

JPEG

Le Ministre des finances et du budget tchadien a par ailleurs qualifié cette aide « de geste offrant de l’oxygène à notre pays » et également assuré au peuple tchadien que « le gouvernement entreprendra toutes les actions nécessaires pour une meilleure maitrise de ses dépenses et ses ressources. »

Dernière modification : 04/12/2017

Haut de page