Six projets portés par des acteurs de la société civile bénéficieront de subventions du PISCCA

Le fonds d’appui Projets innovants des sociétés civiles et coalitions d’acteurs (PISCCA) de l’Ambassade de France, d’un montant de 260 000 € pour cette année, vise à soutenir des initiatives ayant pour objectifs la prévention pour lutter contre l’épidémie de Covid-19 ainsi que le développement et le soutien d’actions locales à destination des publics défavorisés.

Trois associations, parmi les six retenues, ont présenté le 30 juin 2020 leurs structures et leurs projets aux côtés de l’Ambassadeur de France au Tchad, Bertrand Cochery, lors d’une conférence de presse organisée à la Résidence de France.

L’Ambassadeur de France au Tchad, Bertrand Cochery, aux côtés des trois associations présentes lors de la conférence de presse © Ambassade de France au Tchad

L’appel à projets « Appui à la résilience de la société civile en période de crise du Covid-19 » lancé en avril entend soutenir des projets qui favorisent la résilience de la population tchadienne, en particulier les jeunes et les femmes, en cette période de pandémie.

Parmi les 165 candidatures reçues, 18 projets ont d’abord été pré-sélectionnés, puis 6 ont été retenus par le comité de sélection, composé de l’équipe du Service de Coopération et d’Action Culturelle de l’Ambassade de France ainsi que du Directeur de l’AFD au Tchad :

  • Réseau des Femmes Africaines pour le Développement Durable (REFADD) et l’Association pour la promotion des femmes et filles du Grand Kanem (APFGK) ;
  • Association des Femmes Techniciennes du Tchad (AFTT) ;
  • Groupement SANGONODJI ;
  • Association des Amis Moundou Poitiers (AAMP) ;
  • Association Tchadienne pour le Développement Rural (ATDR) ;
  • Association des professionnels de la Filière Gomme Arabique du Guéra (APFGAG).

Parmi les six associations retenues, cinq d’entre elles sont tchadiennes.

Anciennement connu sous le nom de Fonds Social de Développement (FSD) mis en œuvre au Tchad depuis 1996, le dispositif PISCCA constitue le principal outil de proximité de l’Ambassade pour le renforcement des organisations de la société civile tchadienne. Il a, depuis sa création, permis de financer plus de 300 micro-projets de la société civile sur l’ensemble du territoire.

Trois associations retenues vous présentent leurs structures et leurs projets

Dernière modification : 08/07/2020

Haut de page