Soutien médical aux anciens combattants tchadiens

La France reste fidèle à ses engagements vis-à-vis des anciens combattants tchadiens qui ont servi sous les Trois Couleurs ainsi qu’à leurs veuves. C’est ainsi que le service des pensions militaires françaises gère encore aujourd’hui 2 200 dossiers de pensionnés dans toutes les provinces du Tchad.

À l’Office national conventionné des anciens combattants et victimes de guerre du Tchad © Ambassade de France au Tchad

Dans sa mission de soutien aux anciens combattants, la mission de défense de l’ambassade de France à N’Djamena appuie également l’office national conventionné des anciens combattants et victimes de guerre du Tchad (ONACVG) qui dépend du Ministère délégué aux Armées, Anciens combattants et Victimes de guerre.

Cet appui est possible, entre autre, grâce aux subventions allouées par l’ONACVG de France.

En ce début d’année 2021, la mission de défense a pu faire l’acquisition des matériels nécessaires au bon fonctionnement de l’office et au suivi personnalisé et médicalisé des anciens combattants. Ces achats de fauteuils roulants et de médicaments permettront ainsi aux anciens combattants d’être présents, en toute sérénité, lors des cérémonies commémoratives et patriotiques auxquelles ils sont attachés.

De nouveaux matériels seront achetés très prochainement par l’intermédiaire de la mission de défense au profit des anciens combattants de province.

Dernière modification : 18/02/2021

Haut de page