Une station d’épuration à l’Hôpital Général de N’Djaména

Le 5 avril a été inaugurée par la Maire de N’Djaména, Mme Mariam Djimet Ibet, une station moderne d’épuration des eaux usées de l’Hôpital Général de Référence Nationale de cette métropole. Financée par l’Agence Française de Développement à hauteur de 770 millions de FCFA soit 1,2 millions d’€uros, elle a une capacité de 150 m3/jour, largement suffisante pour assainir l’ensemble des eaux usées de l’établissement.

JPEG - 408.3 ko

Celles-ci sont drainées par un réseau de canalisations de plus de 2 km vers une série de bassins où elles sont soumises à des traitements chimiques, physiques et biologiques pour éliminer tous les germes pathogènes et les impuretés. Une partie de l’eau est utilisée pour l’arrosage des espaces verts de l’hôpital, le reste rejeté dans le Chari dans le respect des normes OMS.

JPEG - 326.5 ko

Les études ont été réalisées par Suez Consulting / SAFEGE et les travaux par la société CGCINT

Monsieur Philippe LACOSTE, Ambassadeur de France au Tchad - JPEG

* Pour lire le discours Cliquez ICI

Dernière modification : 12/04/2018

Haut de page