Vernissage de l’exposition « Réfugiés Photographes » à l’IFT

Le photographe français Mathias Monet a présenté le 3 décembre 2020 son projet « Réfugiés Photographes » lors d’un vernissage à l’Institut Français du Tchad (IFT), en présence de l’Ambassadeur de France au Tchad, Bertrand Cochery et d’un représentant du ministère du Développement touristique, de la Culture et de l’Artisanat, Vincent Bailassem Bayo. Ce projet philanthropique, dans lequel des réfugiés racontent leurs histoires à travers l’objectif de leurs appareils photos, a été construit en partenariat avec France Volontaires Tchad et Guéra Touristique.

© Ambassade de France au Tchad

Le projet naît en 2019 à la suite d’un entretien entre Hassane Abdoulaye, fondateur et président de l’association Tchadienne Guéra Touristique et Mathias Monet, photographe et réalisateur de films documentaires. Alors engagé en tant que bénévole auprès de La Guilde Européenne du Raid, membre de la plateforme France Volontaires, Mathias Monet est accompagné par France Volontaires au Tchad afin de développer son projet. Objectif : sensibiliser sur le quotidien de la communauté peule et améliorer le quotidien de 286 réfugiés Peuls Centrafricains installés dans le village de Niergui au Tchad grâce à la construction de deux salles de classe pour les enfants de la communauté, à travers un projet artistique et culturel.

De juillet à septembre 2019, les Peuls réalisent ainsi plus de 150 clichés de leur quotidien dans le camp, avec pour seule consigne de s’exprimer librement à travers la photographie. Ils passent ensuite à leur tour devant l’objectif de Mathias Monet afin de raconter leurs histoires, qui seront données à voir dans le film documentaire « Au revoir Bangui » présenté lors de festivals de films internationaux.
L’Ambassadeur de France au Tchad a souligné « l’effort généreux du Tchad », qui accueille un grand nombre de réfugiés. Le représentant du ministre a lui salué l’action de l’association Tchadienne Guéra Touristique, « qui aide les réfugiés à s’épanouir ».

Mathias Monet a enfin vivement remercié l’ensemble des partenaires qui ont permis à son projet d’aboutir et a insisté sur l’importance de « la transmission des messages des réfugiés  » avec lesquels il a pu travailler.

Les clichés, déjà disponibles sur la plateforme Hello Asso, seront exposés du 3 au 12 décembre à l’Institut Français du Tchad (exposition gratuite). Les fonds récoltés de la vente des photographies seront entièrement consacrés à la construction des salles de classe.

https://www.helloasso.com/associations/culture-assault/collectes/refugies-photographes

© Ambassade de France au Tchad

Dernière modification : 12/12/2020

Haut de page