Zara, présidente d’un groupement de femmes handicapées

« Nous sommes nombreuses dans le groupement avec des activités variées, passant de la coiffure, de la couture, du commerce, des cosmétiques à la restauration. Nous proposons des activités à chacune de nos membres et incitons les femmes handicapées à travailler. Nous refusons de les voir faire l’aumône dans les rues car cela n’est pas digne. Nous leur expliquons qu’une femme, quel que soit son handicap, peut travailler et se battre pour réussir. Quand l’une d’elles rejoint le groupe, nous l’orientons et la formons vers un métier en fonction de son handicap. Nous sommes souvent formées par des partenaires selon nos besoins. Nous sommes très impressionnées de voir les femmes handicapées d’autres pays exceller dans leur profession et nous voulons nous former davantage pour être encore plus performantes et professionnelles ».

Photo : Salma Khalil / Texte : Ache Coelo

Dernière modification : 03/12/2019

Haut de page